Ligue de diamant / Meeting de Doha : Semenya survole l'épreuve du 800m

Ligue de diamant / Meeting de Doha : Semenya survole l'épreuve du 800m©Media365

Marie Mahé, publié le vendredi 03 mai 2019 à 20h22

Ce vendredi, lors du meeting de Doha comptant pour la ligue de diamant d'athlétisme, Caster Semenya, en conflit actuellement avec l'IAAF, n'a pas semblé perturbée plus que cela. La preuve avec sa très nette victoire sur le 800m en 1'54''98.

Les habitudes ont finalement la vie dure. Ce vendredi soir, à l'occasion du meeting de Doha (Qatar), comptant pour le ligue de diamant d'athlétisme, Caster Semenya (28 ans) s'est baladée, sur la distance du 800m. Pourtant engluée dans un conflit l'opposant à la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), l'athlète sud-africaine n'a pas semblé perturbée, bien au contraire. La preuve donc puisqu'elle a littéralement survolé sa course, terminant avec un chrono particulièrement impressionnant de 1'54''98, soit le quatrième temps de sa carrière et le quinzième de tous les temps, après être passée à la mi-course en 56''66, tout cela devant le président de l'IAAF, à savoir Sebastian Coe. L'an passé, l'athlète avait signé son record à Paris, en 1'54''25. Pourtant, il y a deux jours, le Tribunal arbitral du sport (TAS) avait pris une décision importante et n'était pas allé dans le sens de la sportive, au sujet des règlements sur l'hyperandrogénie des athlètes.

Le seul Français engagé, Joseph, a raté son concours de la perche

A cette période de la saison, jamais personne n'était encore allé aussi vite qu'elle. Dans les autres résultats de la soirée, Daniel Stahl (26 ans) s'est montré également impressionnant. Le vice-champion d'Europe et du monde du disque a remporté le concours avec un jet mesuré à 70,56m, soit la meilleure performance mondiale de l'année. Il est ainsi le premier homme à lancer au-delà des 70m dans un meeting comptant pour la ligue de diamant et ce sont même trois de ses jets qui sont allés au-delà de cette limite. Pour son premier 200m de l'été, le Turc Ramil Guliyev (28 ans), champion du monde en titre, est descendu sous les 20'' pour la septième fois de sa carrière et a plus précisément signé un temps de 19''99. Sur 3000m, la Kényane Hellen Obiri a pris le meilleur sur l'Éthiopienne Genzebe Dibaba, tandis que la Britannique Dina Asher-Smith a survolé le 200m. Enfin, le seul Français engagé, le perchiste Stanley Joseph n'a pas sauté plus haut que 5,31m.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.