Ligue de Diamant/Finale de Zürich : Lavillenie au point mort, Martinot-Lagarde en forme, Warholm supersonique

Ligue de Diamant/Finale de Zürich : Lavillenie au point mort, Martinot-Lagarde en forme, Warholm supersonique©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 29 août 2019 à 23h49

Alors que Renaud Lavillenie n'a pas atteint des sommets dans un concours de la perche difficile, Pascal Martinot-Lagarde a dominé le 110m haies du meeting de Ligue de Diamant de Zürich, première des deux finales du circuit. Karsten Warholm a dynamité le 400m haies.

Après une série de douze meetings dont le dernier a été disputé à Paris, c'était l'heure de distribuer les trophées de la Ligue de Diamant. Avant un deuxième acte à Bruxelles le 6 décembre, la première des deux finales a eu lieu ce jeudi au Letzigrund de Zürich. Cette Weltklasse 2019 n'a pas vu les athlètes français se distinguer mis à part Pascal Martinot-Lagarde sur 110m haies. Dans une course hors du programme de la Ligue de Diamant, le Français s'est imposé en 13''51 devant les Britanniques David King (13''58) et Cameron Fillery (13''74). « Je me suis concentré et j'ai fait une bonne course, ce dont je suis heureux, a déclaré PML à l'issue de sa course. Je sais que je suis capable de faire mieux et je vais travailler très dur pour les championnats du monde et, là-bas, tout sera possible. » Autre tête d'affiche tricolore qui a fait le déplacement en Suisse, Renaud Lavillenie n'a pas brillé lors du concours de saut à la perche. Alors que Sam Kendricks est allé chercher le trophée avec une barre à 5,93m, le recordman du monde s'est arrêté à 5,73m pour la cinquième place finale.

Warholm superstar, Miller-Uibo et Lyles ont brillé

La performance de cette soirée zurichoise restera le 46''92 de Karsten Warholm sur le 400m haies. Un temps qui place le Norvégien à la deuxième place du bilan mondial de tous les temps sur la distance, derriére le record du monde de Kevin Young en 1992 ! « C'était dingue ! Je savais que j'allais faire un bon chrono vu les adversaires, mais avec ce nouveau record personnel, c'est vraiment fantastique et je sens que le meilleur est encore à venir », a déclaré Karsten Warholm après sa course. Sur le 200m féminin, Shaunae Miller-Uibo a montré qu'elle était en forme avant les Mondiaux de Doha. La Bahaméenne a, en effet, dominé la course en signant son nouveau record personnel en 21''74, battant donc son record national et le record de la Ligue de Diamant. Elle devance largement Dina Asher-Smith (22''08) et Elaine Thompson (22''44). « C'était ma dernière course avant les Mondiaux. Mon entraîneur a fait du bon boulot, je suis en grande forme et j'en suis très heureuse, a confié Shaunae Miller-Uibo qui a confirmé son programme pour Doha. C'est mon deuxième record personnel battu à Zürich, j'imagine que c'est une bonne piste pour moi mais, aux Mondiaux, je vais courir le 400m, pas le 200m. » Noah Lyles, pour sa part, est allé chercher le titre sur le 100m en 9''98, loin de sa meilleure marque de l'année, s'imposant devant Zhenye Xie (10''04) et Yohan Blake (10''07). Le 400m haies féminin a vu la meilleure performeuse de l'année, Dalilah Muhammad, ne prendre que la troisième place (54''13) derrière Sydney McLaughlin (52''85) et Shamier Little (53''86).

Echevarria facile à la longueur, Gong dominatrice au poids

Le concours de la longueur a vu Juan Miguel Echevarria écraser la concurrence. Le Cubain s'est imposé avec une marque à 8,65m, nouvelle meilleure performance mondiale de l'année, alors que son dauphin Ruswahl Samaai et le troisième Tajay Gayle ont bondi 45cm moins loin que lui (8,20m). « Je me suis senti tellement bien, très heureux et satisfait. C'est une grande performance qui démontre une grande force, a assuré le Cubain. Je me suis senti bien avant la compétition, je me suis très bien préparé. Nous avons eu de bonnes conditions. A Doha, je veux évidemment gagner la médaille d'or, comme mes adversaires. Tout pourra arriver, même battre des records. » Autre performance marquante de cette soirée, Lijiao Gong a dominé le lancer du poids féminin avec 20,31m et la nouvelle meilleure performance mondiale de l'année. Chase Ealey prend la deuxième place (19,68m) avec la meilleure marque de sa carrière. Après cette première partie de la finale, le reste des récompenses attendra Bruxelles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.