L'Ironman annulé à Hawaii, une première

L'Ironman annulé à Hawaii, une première©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le lundi 27 juillet 2020 à 18h39

L'édition 2020 du fameux Ironman de Hawaii n'aura pas lieu. Décalée en février 2021, l'épreuve restait trop incertaine en raison des conditions de voyage, dès cet été, de tous les participants qui espéraient pouvoir se qualifier.



Les amateurs de sport ont malheureusement eu le temps de l'apprendre à leurs dépens, le coronavirus a impacté de manière parfois historique le calendrier. A l'instar de Wimbledon en tennis, par exemple, l'Ironman de Hawaii a aussi été purement et simplement annulé pour la première fois depuis sa création, en 1978. "Au vu du programme, de la poursuite des restrictions de voyage existant à travers le monde, et des autres circonstances qui ne sont pas de notre ressort, l'Ironman ne sera pas reprogrammé", a ainsi expliqué l'organisation dans un communiqué (relayé par NBC). Dans un premier temps, la mythique course de 3,8 km de natation, 180,2 km de cyclisme puis un marathon - qui fait aussi figure de championnats du monde - avait été déplacée du 10 octobre 2020 au 6 février 2021.

"Si c'est en octobre, je peux m'entraîner intensément"

Cette première décision avait été prise au mois de mai, mais le système de qualifications se met en place très en amont, ce qui a donc conduit à cette annulation. Le prochain Ironman de Hawaii sera donc l'édition 2021 prévue dans plus d'un an, le 9 octobre. Cependant, certains athlètes s'étaient déjà qualifiés, par divers biais. Ceux-là auront la possibilité de participer aux éditions 2021 ou 2022. Une vraie préparation dure six mois, comme l'avait expliqué au mois de mai le Normand Damien Lanée, pour France Bleu : "Si c'est en février, ça voudrait dire que les grosses périodes d'entrainement auraient lieu en plein hiver et je devrai concilier ça avec le travail, alors que si la course a lieu en octobre, je pourrai m'entraîner intensément durant mes congés d'été." Une pas si mauvaise nouvelle, donc.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.