Insep : Une perquisition a eu lieu le mois dernier

Insep : Une perquisition a eu lieu le mois dernier©Media365

Marie Mahé : publié le lundi 26 octobre 2020 à 12h00

Ce dimanche, l'émission Stade 2 a révélé qu'une perquisition avait eu lieu à l'Insep, le mois dernier, et du matériel d'injection aurait même été retrouvé dans un sac appartenant à l'athlète algérien Taoufik Makhloufi.



C'est une information révélée par Stade 2. En effet, ce dimanche soir, l'émission, diffusée sur France Télévisions, a révélé, dans l'un de ses sujets, qu'une perquisition avait eu lieu au tout début de ce mois de septembre, du côté de l'Insep. Cette perquisition avait alors été menée par les gendarmes faisant partie de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique, à savoir l'OCLAESP. A l'issue de celle-ci, des sacs de sports, laissés dans une chambre depuis le mois de mars dernier, avaient alors été retrouvés. Dans l'un d'entre eux, les forces de l'ordre auraient alors retrouvé des seringues ainsi que des produits utilisés pour pratiquer des injections, sans oublier des documents personnels qui appartiendraient à l'athlète algérien Taoufik Makhloufi.

Makhloufi a passé son confinement en Afrique du Sud

Ce dernier a pour habitude de s'entraîner, de façon assez régulière, justement du côté de l'Insep. Toutefois, le sportif avait passé son confinement du côté de l'Afrique du Sud, en pleine pandémie de coronavirus, qui continue d'ailleurs encore aujourd'hui de sévir à travers le monde. Pour rappel, le natif de Souk Ahras, aujourd'hui âgé de 32 ans et spécialiste des distances allant du 800 mètres au 1500 mètres, possède le palmarès suivant : le titre du 1500m aux Jeux Olympiques d'été 2012 de Londres en Grande-Bretagne, puis deux médailles d'argent, sur le 800m et sur le 1500m, aux Jeux Olympiques d'été 2016 de Rio de Janeiro au Brésil, sans oublier non plus une médaille d'argent, sur le 1500m, aux championnats du monde d'athlétisme, du côté de Doha au Qatar. En attendant, Makhloufi n'a pas pu être contacté par Stade 2. Affaire à suivre ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.