France : Lavillenie quitte Clermont pour sa propre structure " Envol "

France : Lavillenie quitte Clermont pour sa propre structure " Envol "©panoramic, Media365

Marie Mahé, Media365, publié le lundi 23 janvier 2023 à 23h00

Selon L'Equipe, Renaud Lavillenie a décidé de quitter Clermont, au bout de treize années, pour rejoindre sa propre structure « Envol ».



Petite révolution pour Renaud Lavillenie. En effet, selon les informations du quotidien sportif français L'Equipe, l'athlète, aujourd'hui âgé de 36 ans, va quitter le Clermont Auvergne Athlétisme, où il est resté pas moins de treize années, pour prendre la direction d'« Envol », soit sa propre structure, qui vient tout juste d'être créée. Et où il sera donc désormais licencié, comme il l'a confié à L'Equipe : « Quitter un club classique pour en faire un autre classique, ça n'avait pas de sens. Ça fait longtemps que j'ai cette idée-là. C'est dans la continuité de ce que j'ai déjà mis en place avec le All Star Perche (compétition de perche en salle à Clermont-Ferrand). Avec mon propre club, cela crée une entité globale qui a plus de sens et ça permet de développer le tout sur du plus long terme. Notre société évolue et notre consommation du sport avec. La plupart des associations actuelles sont plus sur le côté ''vintage''. Partir d'une feuille blanche permet de construire plus facilement. Je veux faire en sorte qu'Envol soit un laboratoire au niveau de l'accompagnement et de la formation des athlètes. Ne pas avoir peur de se projeter sur une vision à plusieurs années et faire bouger des choses. »

Lavillenie est actuellement blessé

Le champion olympique 2012 du saut à la perche, ex-recordman du monde de la spécialité, en est même le président. Et l'une des toutes premières démarches qu'il a dû entreprendre, lui l'athlète de niveau International A, c'est de débourser les 6000 euros de frais de mutation, pour "(s)'acheter", comme il l'a lui-même confié, amusé. Un montant qu'il a dû verser au Clermont Auvergne Athlétisme. Actuellement blessé au niveau des ischio-jambiers, Renaud Lavillenie ne va pas débuter tout de suite cette saison 2023 : « Je prends mon mal en patience, on devrait commencer à y retoucher un peu pour voir les bienfaits de la période de repos au début du mois de février. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.