Etats-Unis : Le TAS réduit la suspension de Coleman, qui reste privé des JO

Etats-Unis : Le TAS réduit la suspension de Coleman, qui reste privé des JO©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le vendredi 16 avril 2021 à 10h40

Le Tribunal arbitral du sport a décidé de réduire la suspension de Christian Coleman de deux ans à 18 mois. Toutefois, le sprinteur américain (25 ans) reste privé des JO.

Une bonne nouvelle qui n'en est pas une. Ce vendredi, le Tribunal arbitral du sport (TAS), basé à Lausanne, a annoncé réduire la suspension de Christian Coleman à 18 mois. L'Américain, suspendu par l'Unité d'intégrité de l'athlétisme mais qui avait fait appel, avait été privé de compétitions jusqu'au 13 mai 2022. L'instance en charge de la justice sportive a donc décidé de ramener celle-ci au dimanche 14 novembre prochain. Un geste qui prive toutefois toujours le sprinteur des prochains Jeux Olympiques d'été 2020 de Tokyo au Japon, initialement prévus du vendredi 24 juillet au dimanche 9 août derniers mais déplacés à la période couvrant le vendredi 23 juillet au dimanche 8 août prochains en raison de la pandémie de coronavirus. Pour rappel, dans un premier temps, le sprinteur avait donc écopé d'une suspension d'une durée de deux ans, toujours de la part de l'AIU, à partir du jeudi 14 mai dernier.

Coleman est le champion du monde en titre du 100m

A l'époque, l'Américain avait alors été accusé d'avoir manqué, à trois reprises, des localisations antidopage, en 2019. Le sprinteur américain Christian Coleman, aujourd'hui âgé de 25 ans, a déjà un palmarès plutôt bien rempli avec, en point d'orgue, deux titres mondiaux. Le premier acquis en salle, en 2018, sur la distance du 60 mètres, lors des championnats du monde de Birmingham en Angleterre. L'année d'après, soit en 2019, le natif d'Atlanta dans l'État de Géorgie aux Etats-Unis, né le 6 mars 1996, avait remporté deux nouvelles médailles d'or, cette fois aux championnats du monde de Doha au Qatar, sur le 100 mètres mais également sur le relais 4 x 100 mètres. Deux ans plus tôt, soit en 2017, aux championnats du monde de Londres en Angleterre, sur ces mêmes distances, l'athlète avait alors dû se contenter de la médaille d'argent, à chaque fois. Enfin, depuis 2018, Coleman est également le détenteur officiel du record du monde de la distance du 60 mètres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.