Dopage : un entraîneur exclu des Jeux olympiques

Dopage : un entraîneur exclu des Jeux olympiques©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 13 août 2016 à 20h00

L'un des entraîneurs de l'équipe d'athlétisme du Kenya a été exclu des Jeux olympiques de Rio après avoir passé un contrôle antidopage à la place de l'un de ses athlètes.

John Anzrah a dû quitter le village olympique et rentrer au Kenya après avoir été renvoyé par le CIO, rapporte The Daily Telegraph. L'un des entraîneurs de la prestigieuse équipe kényane d'athlétisme a en effet été pris sur le fait alors qu'il passait un test antidopage en lieu et place de l'un de ses coureurs, Ferguson Rotich, spécialiste du 800 mètres.

Anzrah a cependant livré sa version des événements aux officiels. Il a déclaré avoir emprunté l'accréditation de l'athlète en question afin de pouvoir accéder à la cantine du village olympique. Lorsque des membres de l'agence mondiale antidopage (AMA) sont venus le chercher pour un contrôle inopiné, situation fréquente pendant la quinzaine de jours d'épreuves, il n'aurait pas osé dire qu'il y avait erreur sur la personne et a donc fourni un échantillon d'urine avant que les contrôleurs se rendent compte du problème.

Quelques jours plus tôt, le Kenya avait déjà défrayé la chronique avec l'exclusion du manager de l'équipe, Michael Rotich. Celui-ci avait proposé à des agents d'athlètes de leur fournir, moyennant compensation, des informations sur le planning des contrôles antidopage pendant les JO. Des agents qui étaient en fait des journalistes sous couverture qui ont immédiatement révélé l'affaire. Le Kenya était en outre passé tout près, à quelques jours du début des Jeux olympiques, de se faire suspendre de toute compétition en raison d'une législation non conforme au code mondial antidopage.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU