Dopage : Un champion de France espoirs suspendu quatre ans

Dopage : Un champion de France espoirs suspendu quatre ans©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 05 avril 2021 à 22h17

Ismail Bedel ne courra pas avant juillet 2023. Double champion de France espoirs du 200 m en 2018 et 2019, contrôlé positif à deux anabolisants il y a près de deux ans, le jeune Francilien a bien été sanctionné par l'IAAF.



Ismail Bedel avait joliment lancé sa carrière, remportant deux fois de suite le titre de champion de France espoirs du 200 m en salle, en 2018 puis 2019. Puis son élan a été brutalement stoppé en juin 2019 à cause d'un contrôle positif au stanozolol et à la methyltestosterone, deux anabolisants. Désormais âgé de 23 ans, Ismail Bedel vient d'être suspendu quatre ans par l'Unité d'Intégrité de l'Athlétisme - organe de l'IAAF -, d'après les informations confirmées par nos confrères spécialisés de Spe15.fr (site traitant des affaires de dopage).

"Objectif sous les 21 secondes"

Son contrôle positif était intervenu lors des championnats de France espoirs en plein air, où il venait de prendre cette fois la quatrième place du 200 m. Quelques jours seulement après avoir porté son record personnel sur le demi-tour de piste à 21"15... Ce cas est doublement rare, de par les produits détectés ainsi que la jeunesse de l'athlète.


Cette suspension étant rétroactive, Ismail Bedel a déjà purgé quasiment la moitié de sa punition, qui prendra fin en juillet 2023. Dès 2018, il était aussi engagé sur les championnats de France Elite et apparaissait même comme le favori à la médaille de bronze derrière Christophe Lemaitre (finalement forfait) et Méba-Mickaël Zeze. "L'objectif sera de descendre sous les 21 secondes et de monter sur le podium", clamait-il d'ailleurs à l'époque pour la FFA. Il n'avait alors pris que la septième et dernière place en 21"13.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.