Dopage : Quatre ans de suspension pour cinq anciens responsables de la Fédération Russe d'athlétisme

Dopage : Quatre ans de suspension pour cinq anciens responsables de la Fédération Russe d'athlétisme©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 17 février 2021 à 18h05

Tous reconnus coupables d'avoir participé à une opération visant à couvrir les manquements aux obligations de localisation de Danil Lysenko, cinq anciens responsables de l'athlétisme russe ont été suspendus pour quatre ans.

World Athletics a décidé de frapper fort. Le Tribunal Disciplinaire de la fédération internationale d'athlétisme a lourdement sanctionné cinq anciens responsables de la Fédération Russe (RusAF), ces derniers ayant été reconnus coupables d'avoir participé à une opération dont l'objectif était de couvrir Danil Lysenko. Au terme d'une enquête longue de quinze mois menée par l'Unité d'Intégrité de l'athlétisme (AIU), il a été découvert que ces personnes ont mis en place un système permettant à l'ancien vice-champion du monde du saut en hauteur d'éviter une sanction liée à des manquements dans ses obligations de localisation, ce qui aurait pu lui valoir une suspension de plusieurs années. Reconnus coupables de manipulation, complicité, manquement à communiquer une violation des règlements antidopage et manque de collaboration avec l'AIU, l'ancien président de la RusAF Dmitry Shlyakhtin et l'ancien membre du Conseil d'Administration de la RusAF Artur Karamyan ont tous deux été suspendus pour quatre ans, soit la peine maximale.


Lysenko et son entraîneur bientôt jugés

Pour les mêmes faits, l'ancien directeur exécutif de la RusAF Alexander Parkin, l'ancienne administratrice de la RusAF Elena Orlova et l'ancienne coordinatrice antidopage de la RusAF Elena Ikonnikova ont également été suspendus pour quatre ans par le Tribunal Disciplinaire de World Athletics. Pour les deux dernières citées, ces suspensions seront purgées en parallèle d'une autre condamnation, avec des suspensions de six et huit ans respectivement, pour des faits liés au dopage dans l'athlétisme russe. Des sanctions qui interviennent alors que les dirigeants actuels de la RusAF ont admis la responsabilité de leur fédération. Concernant Danil Lysenko et son entraîneur Evgeniy Zagorulko, l'affaire est toujours en cours d'instruction avec des sanctions qui interviendront dans un second temps. « Ce sont des décisions importantes pour l'athlétisme. L'AIU a été créée pour être une organisation courageuse et indépendante, a confié David Howman, président de l'AIU, dans un communiqué. Notre implication dans la mise au jour de cette conspiration et de comportements frauduleux démontre que l'AIU remplit son objectif, qui est de rendre les tricheurs responsables, quels que soient leur statut ou leur stature. » Alors que la Russie est mise au ban du sport mondial jusqu'à la fin de l'année 2022, cette affaire va de nouveau éclabousser le pays.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.