Dopage : Mayer dénonce encore les "tricheurs"

Dopage : Mayer dénonce encore les "tricheurs"©Media365

Thomas Siniecki : publié le mercredi 20 novembre 2019 à 16h36

Kevin Mayer s'est rapidement exclamé en réponse à l'affaire Ophélie Claude-Boxberger, qui aurait été contrôlée positive à l'EPO. Le Français était déjà intervenu avec autorité au moi d'avril, houspillant Patrick Montel qui avait osé défendre Clémence Calvin.



L'enquête pour dopage ouverte contre Ophélie Claude-Boxberger a fait réagir Kevin Mayer, qui s'est exprimé à plusieurs reprises sur le sujet cette année. « Il y aura toujours des tricheurs dans le sport comme dans tous les domaines, notre tâche est de leur rendre la vie plus difficile possible pour les en dissuader, écrit le recordman du monde du décathlon sur Twitter. Votre tâche sera aussi de ne pas faire de généralité. Cela étant dit, LOVE. » Et un hashtag #cleansport pour finir. Renelle Lamote a également posté, de manière plus ironique.



D'après France Télévisions, Ophélie Claude-Boxberger a été contrôlée positive à l'EPO au mois de septembre, et une enquête a été ouverte afin de déterminer si son fiancé Jean-Michel Serra n'est pas intervenu dans le dossier. Ce dernier n'étant autre que le médecin en chef de l'équipe de France. Mayer (qui n'a pas pu défendre ses chances jusqu'au bout lors du décathlon des Mondiaux) s'érige donc de plus en plus en porte-voix de l'athlétisme propre.

En avril, il avait contesté Montel

On s'en souvient, au mois d'avril, il était allé très loin pour contester Patrick Montel, qui avait tenté de défendre Clémence Calvin - auditionnée mercredi par l'AFLD (Agence française de lutte contre le dopage) : « Ces propos sortant de la bouche d'un commentateur sportif 'spécialisé' dans l'athlétisme... Faire du dopage une généralité chez les athlètes de haut niveau... Autant j'arrivais à supporter Patrick Montel malgré ses nombreux défauts, mais là c'en est trop. Vous profitez de votre notoriété pour balancer des infos sur lesquels vous n'avez aucune connaissance. » Le journaliste a ensuite été privé d'antenne pour les Mondiaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.