Dopage : L'échantillon B confirme le contrôle positif de Claude-Boxberger, une plainte déposée devant la justice

Dopage : L'échantillon B confirme le contrôle positif de Claude-Boxberger, une plainte déposée devant la justice©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 17 décembre 2019 à 14h10

L'échantillon B a confirmé le résultat de la première analyse concernant le contrôle positif à l'EPO d'Ophélie Claude-Boxberger, qui a ensuite saisi la justice.

L'échantillon B n'a pas permis d'inverser la tendance. Contrôlée positive à l'EPO le 18 septembre dernier, Ophélie Claude-Boxberger a appris que la contre-analyse a confirmé le résultat issu de l'analyse de l'échantillon A, selon une information dévoilée par France Bleu Belfort Montbéliard. Un résultat qui confirme donc que le produit dopant a été retrouvé dans le corps de la native de Montbéliard et qui a provoqué une réaction immédiate de sa part. En effet, Ophélie Claude-Boxberger a immédiatement porté plainte contre X pour « atteinte à l'intégrité physique par administration de substances nuisibles ». Une plainte qui fait suite aux déclarations d'Alain Flaccus à l'occasion de sa garde à vue.


Claude-Boxberger va pouvoir préparer sa défense

Cette plainte va, en effet, autoriser l'avocat d'Ophélie Claude-Boxberger à accéder au dossier dans cette affaire. Ce dernier pourra ainsi accéder au procès-verbal émis suite à l'audition de son ancien assistant et compagnon de sa mère, qui a avoué à cette occasion avoir injecté lui-même l'EPO à l'athlète lors d'un massage. Un geste qu'elle a ensuite attribué à une forme de jalousie de l'intéressé à la suite des révélations concernant sa relation avec Jean-Michel Serra, médecin auprès de la Fédération Française d'athlétisme. Les informations contenues dans ce procès-verbal permettront à Ophélie Claude-Boxberger de présenter auprès de l'AFLD un dossier solide pour se défendre de tout dopage volontaire, l'objectif étant d'être blanchie de toute accusation et reprendre sa carrière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.