Dopage : Kevin Mayer explique sa colère contre Patrick Montel

Dopage : Kevin Mayer explique sa colère contre Patrick Montel©Panoramic, Media365

Joseph RUIZ : publié le mardi 09 avril 2019 à 16h45

Sur les antennes de RMC Sport, Kevin Mayer a justifié ses messages sur les réseaux à l'attention de Patrick Montel, commentateur de France Télévisions et auteur d'une vidéo polémique suite à la polémique autour du contrôle anti-dopage évité par Clémence Calvin, meilleure marathonienne française.

Recordman du monde du décathlon depuis septembre 2018, Kevin Mayer n'a pas du tout apprécié les propos de Patrick Montel dans le cadre de l'affaire Clémence Calvin et a vivement répondu sur les réseaux sociaux. Invité sur RMC Sport dans le Moscato Show, l'athlète a justifié ses déclarations. « Si c'était une personne lambda qui s'était exprimée comme ça, je n'aurais jamais écrit ça, a-t-il expliqué. Mon problème, c'est qu'il est commentateur sportif, le plus connu en athlétisme. On n'a pas le droit dans son cas de donner un avis aussi léger. Il s'est excusé dans la foulée d'ailleurs. »


Mayer s'est senti personnellement visé

« Il m'a indirectement même visé personnellement en me disant qu'il n'y aurait pas de records du monde s'il n'y avait pas de dopés, a poursuivi Kevin Mayer. Je me suis senti atteint personnellement. Tout le monde a pris cela comme une mise à mort mais j'avais juste besoin de m'exprimer là-dessus car pour moi, il ne dit pas la vérité. Il y a du vrai quand il dit qu'il y a du dopage en France. De là à dire comme il le fait qu'il serait normal que tout le monde se dope, le problème c'est ceux qui se font choper... pour un mec qui ne se dope pas et qui bosse six heures par jour pour battre des records du monde, je vous avoue que j'étais fou ! J'étais énervé. »

Montel puni par France Télévisions

Suite à ses propos sur le dopage, Patrick Montel a été convoqué par la direction des sports de France Télévisions et devrait être remplacé sur le marathon de Paris. "La direction des sports de l'entreprise l'a fait savoir à l'intéressé lors d'un échange organisé cet après-midi et se réserve la possibilité d'adapter en conséquence l'équipe de journalistes qui sera mobilisée à l'occasion du marathon de Paris diffusé en direct ce dimanche sur France 3", a précisé France Télévisions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.