Dopage : Coleman va faire appel de sa suspension

Dopage : Coleman va faire appel de sa suspension©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le mercredi 28 octobre 2020 à 11h50

Suspendu pour deux ans après avoir manqué à ses obligations de localisation à trois reprises en moins de douze mois, Christian Coleman va faire appel suite à cette sanction qui le priverait notamment des Jeux Olympiques à Tokyo.

L'affaire Coleman ne fait sans doute que commencer. En effet, après sa suspension pour deux ans à cause de manquements à ses obligations de localisation antidopage, le sprinteur américain va contre-attaquer. Ce mercredi, Emanuel Hudson, le manager de l'athlète, a annoncé qu'un appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) va avoir lieu dans cette affaire. « La décision du tribunal disciplinaire basée sur les règles de World Athletics est regrettable et nous allons immédiatement faire appel devant le Tribunal arbitral du sport. M. Coleman n'a rien à ajouter jusqu'au jugement », a ainsi déclaré le manager de Coleman, via un message posté sur Twitter, via le compte de sa société HSI.


Coleman veut voir Tokyo

Suspendu provisoirement depuis mai, le champion du monde en titre du 100 mètres entend donc se défendre et espère toujours pouvoir disputer les Jeux Olympiques de Tokyo, prévus du 23 juillet au 8 août 2021. Pour rappel, l'AIU (l'Unité d'intégrité de l'athlétisme) avait sanctionné le natif d'Atlanta de deux ans de suspension mardi pour trois manquements à ses obligations de localisation antidopage en 2019. La décision de faire appel de la part de Coleman était attendue, elle est désormais officielle, comme l'a déclaré son manager.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.