Dopage : Clémence Calvin reste suspendue

Dopage : Clémence Calvin reste suspendue©Media365
A lire aussi

Alexis Petit, publié le lundi 08 juillet 2019 à 22h31

Nouveau rebondissement dans l'affaire Clémence Calvin. Le Conseil d'Etat a décidé de maintenir la suspension provisoire de l'athlète française, qui avait demandé la levée de cette mesure mardi dernier.

Clémence Calvin est toujours dans un flou judiciaire. Pour comprendre le bras de fer qui oppose l'AFLD (Agence Française de Lutte contre le Dopage) et la marathonienne française, il faut reprendre l'affaire depuis le début. Le 27 mars dernier, la spécialiste des courses de fond (29 ans) est accusée de s'être soustraite à un contrôle anti-dopage inopiné lors d'un séjour au Maroc. L'AFLD avait alors suspendu l'athlète avant que le Conseil d'Etat n'annule cette décision, lui permettant de courir le marathon de Paris (en s'offrant un record de France par la même occasion). Puis, une nouvelle fois, l'AFLD avait suspendu Clémence Calvin le 25 avril dernier, lui interdisant toute compétition officielle. Une décision contestée par ses avocats qui réclamaient une levée de cette mesure, dénonçant "la disproportion manifeste" de celle-ci. L'AFLD avait alors refusé.

Calvin risque quatre ans de suspension

Et cette fois-ci donc, le Conseil d'Etat a choisi de confirmer cette suspension. Dans son communiqué, la plus haute instance de recours du pays a tout de même précisé qu'il s'agissait d'une mesure provisoire, dans l'attente de la décision définitive de la commission des sanctions de l'agence. Clémence Calvin, qui nie toujours les accusations dont elle est l'objet, attend maintenant de passer devant cette commission. Elle risque jusqu'à quatre ans de suspension. Le feuilleton est donc loin d'être terminé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.