Décathlon : " Tous les indicateurs sont au vert " pour Kevin Mayer

Décathlon : " Tous les indicateurs sont au vert " pour Kevin Mayer©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 23 novembre 2020 à 18h21

Les 18 et 19 décembre prochains, Kevin Mayer tentera de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo à l'occasion du meeting de La Réunion. A moins d'un mois de l'événement, le recordman du monde du décathlon est confiant.


8350 points. Tel est le score que recherchera Kevin Mayer au Stade olympique de Saint-Paul, à La Réunion, les 18 et 19 décembre prochains. Ces 8350 points représentent les minimas fixés par la Fédération internationale d'athlétisme pour se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2021. A partir du 1er décembre, les athlètes du monde entier pourront commencer à essayer de réussir les minimas pour le grand rendez-vous de l'été prochain, et le natif d'Argenteuil ne veut pas perdre de temps. Recordman du monde du décathlon avec 9126 points (réussis en septembre 2018 à Talence), Kevin Mayer (28 ans) n'a, a priori, pas de souci à se faire pour décrocher sa qualification. Mais il préfère avoir son billet pour Tokyo le plus rapidement possible afin d'avoir l'esprit tranquille.

Mayer : « Place à la compétition maintenant ! »

« Je suis impatient de retrouver la piste, de mettre en pratique tout ce que j'ai travaillé cette année et de faire le niveau de performance requis pour les Jeux Olympiques, raconte-t-il. Quand ce sera le cas, ce sera une pression en moins et je pourrai terminer ma préparation pour Tokyo sereinement. J'ai hâte d'arriver à La Réunion, c'est une île que je connais bien et les conditions y sont très bonnes, je sais aussi que les équipes de la Ligue d'athlétisme travaillent dur là-bas pour que nos conditions soient les meilleures et je les en remercie déjà. Tous les indicateurs sont au vert, place à la compétition maintenant ! » Rappelons qu'en 2020, Kevin Mayer n'a pas disputé de décathlon, mais a participé à huit concours, dont trois au disque (49,65m pour meilleur résultat, à Marseille en septembre). Avant ce meeting à Saint-Paul, Kevin Mayer participera à un stage de préparation avec l'équipe de France pendant quinze jours sur l'île de la Réunion, où la météo devrait être bien plus clémente qu'en métropole. Le nom des autres participants à ce meeting, qui sera la première étape du « Challenge mondial des épreuves combinées » sera connu plus tard.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.