Darien suspendu... pour rien

Darien suspendu... pour rien©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 01 mai 2021 à 15h46

Garfield Darien, sanctionné pour trois "no shows" (manquements au contrôle antidopage à domicile), voit tous ses résultats annulés depuis janvier 2020. Problème, il a arrêté sa carrière et n'a plus couru depuis près de trois ans...



Il y a des "no shows" qui comptent (beaucoup) moins que d'autres. Ceux de Garfield Darien, par exemple. En effet, le vice-champion d'Europe du 110 m haies en 2010 et 2012 est suspendu rétroactivement pour encore un mois - jusqu'au 31 mai - par l'Unité d'Intégrité de l'Athlétisme. Cette sanction de seize mois a donc démarré en janvier 2020, sauf que Darien n'a plus couru depuis 2018 ! L'instance a donc appliqué son règlement à la lettre, Darien n'ayant officiellement stoppé sa carrière qu'en septembre 2020. Tous ses résultats sont aussi annulés sur la période concernée, mais il n'y en a donc aucun, ce qui peut aussi contribuer à éclaircir un certain relâchement de la part de l'athlète français.

"Des souvenirs fous, magiques, des fiertés"

Garfield Darien, auteur d'un record en carrière à 13"09 en 2017, à Ostrava (troisième meilleur Français derrière les 12"95 de Pascal Martinot-Lagarde et les 12"97 de Ladji Doucouré), avait réussi il y a quatre ans sa meilleure saison - la dernière, donc. En effet, il avait aussi atteint la finale des Mondiaux et échoué d'un rien à la quatrième place, à Londres (13"30), deux ans après une autre finale mondiale achevée en dernière position. En 2014, il avait tout de même pris une breloque aux Mondiaux, mais en salle, terminant en bronze à Sopot. Il revenait alors d'une mononucléose contractée l'année précédente.


"J'ai des souvenirs fous, magiques, des fiertés, écrivait sur Instagram, au moment de l'annonce de sa retraite, le champion d'Europe juniors 2005, désormais âgé de 33 ans. Mon meilleur chrono, mes multiples titres de champion de France, trois médailles européennes, une médaille mondiale, les JO de Londres, des courses dans les plus beaux stades du monde en Diamond League, aux Mondiaux, etc. J'en ai les yeux qui brillent encore ! Toutes ces années m'ont permis de devenir l'homme que je suis et c'est avec une grande sérénité, curiosité et envie que je me prépare, encore, à vivre de nouveaux challenges."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.