Championnats du monde : Une médaille de bronze de 2013 réattribuée aux relayeuses françaises à Londres

Championnats du monde : Une médaille de bronze de 2013 réattribuée aux relayeuses françaises à Londres©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 27 juillet 2017 à 14h59

Les relayeuses françaises Marie Gayot, Lenora Guion-Firmin, Muriel Hurtis-Houairi et Floria Guei recevront leur médaille de bronze du 4x400m des championnats du monde 2013 le 4 août prochain à Londres, suite au déclassement pour dopage de la Russie.

Quatre ans plus tard, l'injustice va être réparée. Le 17 août 2013, l'équipe de France féminine du relais 4x400m terminait au pied du podium des championnats du monde d'athlétisme, derrière la Russie, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Mais la Russe Antonina Krivoshapka ayant été contrôlée positive et suspendue jusqu'au 6 septembre 2018, la médaille de bronze revient donc aux Françaises Marie Gayot, Lenora Guion-Firmin, Muriel Hurtis-Houairi et Floria Guei. Le 4 août prochain, lors des Mondiaux au stade olympique de Londres, les Bleues recevront donc leur médaille en grande pompe (Guion-Firmin sera absente), tout comme les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, qui changent de métal.
Le "God save the Queen" pour Jessica Ennis
Au total, onze athlètes et cinq équipes de relais privés d'une médaille à cause d'un athlète dopé puis déclassé lors des Mondiaux 2007, 2009, 2011, 2013 et 2015 recevront leur breloque à Londres. Mais cela ne concerne que deux médailles d'or : le 4x400m féminin 2013 et l'heptathlon 2011. En effet, la Britannique Jessica Ennis aura l'honneur d'entendre le « God save the Queen » à domicile, suite au déclassement de la Russe Tatyna Chernova (l'Allemande Oeser récupère l'argent et la Polonaise Tyminska le bronze). « Je suis ravi que les athlètes soient honorés, et quelle meilleure façon que de le faire devant des fans passionnés dans le cadre de championnats majeurs. Pour ceux qui recevront une médaille d'or, ce moment à Londres sera très spécial car leur hymne national sera joué. Quelle que soit leur nationalité, les athlètes propres du monde entier célébreront avec eux », s'est réjoui le président de la Fédération internationale Sebastian Coe. A noter que les athlètes s'étant vu réattribuer une médaille suite à un cas de dopage mais ne pouvant pas être présents à Londres auront également droit à une cérémonie plus tard, en accord avec leur Fédération nationale.

Les autres médailles réattribuées à Londres :
- Poids masculin 2007 >>> bronze pour Roger Smith (PBS)
- 10 000m féminin 2007 >>> argent pour Kara Goucher (USA), bronze pour Jo Pavey (GBR)
- 1500m féminin 2007 >>> argent pour Irina Lishchynska (UKR)
- 4x400m féminin 2009 >>> bronze pour la Grande-Bretagne
- 20km marche masculin 2009 >>> argent pour Eder Sanchez (MEX), bronze pour Giorgio Rubino
- 400m féminin 2011 >>> bronze pour Francena McCornory (USA)
- 4x400m féminin 2011 >>> bronze pour la Grande-Bretagne
- longueur féminine 2011 >>> argent pour Ineta Radevica (LET)
- 400m 2013 >>> bronze pour Stephenie-Ann McPherson (JAM)

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Championnats du monde : Une médaille de bronze de 2013 réattribuée aux relayeuses françaises à Londres