Championnats du monde : Tavernier en finale du marteau, pas de Français en demies du 400m

Championnats du monde : Tavernier en finale du marteau, pas de Français en demies du 400m©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 05 août 2017 à 12h51

Il n'y aura pas de Français en demi-finales du 400m dimanche aux championnats du monde d'athlétisme de Londres. En revanche, Alexandra Tavernier s'est qualifiée pour la finale du marteau et Pierre-Ambroise Bosse pour les demi-finales du 800m.

Médaillée de bronze surprise il y a deux ans, Alexandra Tavernier avait un peu disparu de la circulation, en raison notamment d'un changement d'entraîneur et d'un déménagement à Lannion. Mais la lanceuse de marteau de 23 ans, pas loin d'arrêter sa carrière l'an passé, s'est peu à peu reprise en 2017, et a attendu le meilleur moment pour briller. Ce samedi, lors des qualifications des championnats du monde de Londres, elle a battu son record de la saison (72,69m) et s'est directement qualifiée pour la finale. Ce sont les deux Polonaises Anita Wlodarczyk et Malwina Kopron, avec des jets respectifs à 74,61m et 74,67m, qui ont dominé cette matinée.



L'autre bonne nouvelle de la matinée côté français, c'est la qualification de Pierre-Ambroise Bosse pour les demi-finales du 800m. Le Nantais de 25 ans a terminé deuxième de sa série, en 1'47''25, derrière l'athlète du Botswana Nijel Amos (1'47''10). Au total, Bosse aura le treizième temps des demi-finalistes. Une demi-finale que ne verra pas son compatriote Samir Dahmani, sixième de sa série en 1'48''62.
Les Bleu(e)s en échec sur 400m et 100m
En revanche, il n'y aura pas de Français en demi-finales du 400m dimanche. Mamoudou Eliman Hanne et Teddy Atine-Venel ont en effet été éliminés en séries, après avoir signé respectivement le 30eme et 31eme temps (45''89 et 45''90), bien loin des 44''55 réussis par l'athlète du Botswana Isaac Makwala. Le recordman du monde et champion olympique de la discipline, le Sud-Africain Wayde Van Niekerk, n'a pas forcé lors de ces séries, terminant avec le 16eme temps, en 45''27, mais cela lui suffit pour se qualifier.


Pas de Françaises non plus en demi-finales du 100m. Carolle Zahi (11''41) et Orphée Neola (11''58) n'ont réussi que les 28eme et 33eme chronos, alors que les 24 premières étaient qualifiées (11''32 pour la 24eme). C'est l'Allemande Gina Lückenkemper qui a signé le meilleur chrono, en 10''95 (record personnel), devant les Ivoiriennes Marie-Josée Ta Lou (11"00) et Murielle Ahouré (11''04). La reine de la discipline, la Jamaïcaine Elaine Thompson, a rallié l'arrivée en 11''05, soit le cinquième chrono.
Pas de finale pour Assani Issouf au triple saut
La première épreuve de l'heptathlon, le 100m haies, a vu la Néerlandaise Nadine Visser signer le meilleur temps, en 12''85, devant l'Américaine Kendell Williams (13''02) et l'Allemande Caroline Schäfer (13''09). La championne olympique belge Nafissatou Thiam a dû se contenter du onzième chrono, en 13''54. La Française Antoine Nana Djimou a quant à elle terminé avec le neuvième temps, en 13''46. Lors de la deuxième épreuve, la hauteur, elle n'a pu faire mieux que 1,71m, et occupe la 18eme place au général. Thiam a livré un concours assez dantesque avec la Cubaine Yorgelis Rodriguez, les deux femmes s'arrêtant à 1,95m (record personnel pour Rodriguez), et les voici désormais leaders, avec une belle avance sur Schäfer.

Les qualifications du lancer du poids masculins se déroulaient également ce samedi, et les favoris sont passés, à l'image du médaillé de bronze néo-zélandais de Rio, Tomas Walsh, qui a battu son record de la saison et réussi le meilleur jet de la matinée, à 22,14m. Les deux premiers du concours des JO de Rio, les Américains Ryan Crouser et Joe Kovacs, sont passés aussi, avec des jets à 20,90m et 20,67m. Les qualifications du triple saut féminin ont vu la Kazakhe Olga Rypakova (14,57m), la Venezuelienne Yulimar Rojas (14,52m) et la Portugaise Susana Costa (14,35m) réussir les trois meilleures performances. La championne olympique colombienne Caterine Ibarguen (14,21m) sera bien au rendez-vous de la finale également, mais cela ne sera pas le cas de la Française Jeannine Assani Issouf, seulement 18eme avec un triple saut à 13,87m.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Championnats du monde : Tavernier en finale du marteau, pas de Français en demies du 400m
  • Il est né à Nantes

  • Bosse n'est pas nantais, mais de Gujan-Mestras, près de Bordeaux et d'Arcachon, alors avant d'écrire il faut s'informer, merci.