Championnats du monde : Pluie de forfaits à Eugene

Championnats du monde : Pluie de forfaits à Eugene©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 11 juillet 2022 à 23h22

A quatre jours du coup d'envoi des championnats du monde d'athlétisme de Eugene, le champion olympique du 400m, la vice-championne olympique du 800m et la championne olympique du marathon ont été contraints de déclarer forfait en raison de blessures.


Les mauvaises nouvelles s'enchaînent pour les organisateurs des championnats du monde d'athlétisme de Eugene, dans l'Oregon, à quatre jours du coup d'envoi de la compétition. Ce lundi, ils ont en effet appris le forfait de trois têtes d'affiche. A commencer par celui du Bahaméen de 26 ans Steven Gardiner, qui n'est autre que le champion du monde et olympique en titre du 400m. « Une autre compétition mondiale arrive mais au lieu de mettre mes pointes, on m'a conseillé de mettre une botte de marche en raison d'une inflammation du tendon d'Achille. Malheureusement, il n'y aura pas d'Eugene 22 pour moi ! Dévasté par la nouvelle, mais je suis reconnaissant pour toutes les bénédictions de ma carrière jusqu'à présent. Je suis également reconnaissant envers mon équipe autour de moi pour tout l'amour et le soutien durant ce processus. Je vais maintenant aller de l'avant pour obtenir le traitement nécessaire afin d'être à 100 % », a écrit Gardiner, qui était le cinquième meilleur performeur mondial de l'année, avec un chrono de 44"21 réussi à Paris, pour l'un de ses trois 400m de la saison.

Niyonsaba et Jepchirchir passent leur tour

Autre forfait de taille, celui de la Burundaise Francine Niyonsaba (29 ans), vice-championne olympique 2016 du 800m et 5eme du 10 000m à Tokyo en 2021, le 800m lui ayant été interdit en raison de son taux trop élevé de testostérone. « Je suis extrêmement désolée mais je n'ai pas d'autre choix que d'annuler "mes" championnats du monde à Eugene. Il y a environ un mois j'ai eu un début de fracture de fatigue, moi et mon équipe on a tout fait pour récupérer. Je vais presque bien maintenant mais je n'ai pas pu m'entraîner pendant toute cette période, donc je ne suis pas dans la forme qui peut me permettre de performer comme je le voulais », a écrit la Burundaise, qui a couru deux 3000m, un 2 miles et un 10km sur route cette année. Enfin, le dernier forfait du jour est celui de la Kényane Peres Jepchirchir (28 ans), qui a remporté en 2021 le marathon des Jeux Olympiques et le marathon de New York. Elle souffre de la hanche. « Je suis très déçue mais je ne voudrais pas aggraver la blessure sachant que nous avons un autre événement mondial l'année prochaine (à Budapest, pour les Mondiaux 2023, ndlr) avant la défense de mon titre olympique à Paris en 2024 », a déclaré la Kényane, qui a couru un seul marathon en 2022, à Boston, où elle s'était d'ailleurs imposée. Espérons désormais que d'autres forfaits ne viennent pas s'ajouter dans les prochains jours...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.