Championnats du monde : Miellet en demies du 1500m, Diallo en finale du triple saut

Championnats du monde : Miellet en demies du 1500m, Diallo en finale du triple saut©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le jeudi 03 octobre 2019 à 22h20

Sur son premier saut, la Française Rouguy Diallo, grâce à un essai mesuré à 14,25m, a validé sa place pour la finale du triple saut féminin des championnats du monde d'athlétisme à Doha. De son côté, Alexis Miellet, deuxième de sa série en 3'37''69, a son ticket pour les demi-finales du 1500m.

1500m (H) : Miellet assure sa place pour les demi-finales

Il s'est arraché. Engagé dans la première série du 1500m aux championnats du monde d'athlétisme à Doha, le Français Alexis Miellet a pris la deuxième place finale, en 3'37''69, juste derrière le Norvégien Jakob Ingebrigtsen. Le Français, fort de son record en 3'34''23 établi cette année, a donc parfaitement négocié sa fin de course, tout en cassant sur la ligne d'arrivée. Le Tricolore termine dans le même temps que le troisième, l'Américain Matthew Centrowitz. Les deux hommes ont finalement été départagés au millième de seconde. Prévu dans la deuxième série, l'autre Français engagé, Rabii Doukkana, a finalement renoncé à prendre le départ de ce 1500m. A noter que deux Kényans ont été sortis d'entrée : le prodige George Manangoi (18 ans) et Kumari Taki.

Triple saut (F) : Diallo verra bien la finale

Elle n'a pas eu à trop s'employer. Ce jeudi, aux championnats du monde d'athlétisme à Doha, la Française Rouguy Diallo a pris la deuxième place du groupe B des qualifications du triple saut féminin, synonyme de ticket pour la finale. Alors que la marque de qualification pour la finale était fixée à 14,30m, la Tricolore a assuré un saut à 14,25m (+0,1 m/s) sur sa première tentative. Après une marque à 14,04m à son deuxième essai, elle a ensuite mordu le troisième et dernier. Deuxième de son groupe, derrière la grande favorite, la Vénézuélienne Yulimar Rojas, première en 14,31m (+0,2 m/s) sur sa deuxième tentative, après avoir mordu sur son premier essai. A noter qu'une autre Française était prévue pour cette épreuve, mais finalement, Yanis Esmeralda David a renoncé à s'élancer.

Poids (H) : Une finale sans le champion d'Europe en titre

Ils sont bien douze à avoir répondu présent. Ce jeudi, aux championnats du monde d'athlétisme à Doha, douze lanceurs de poids ont assuré leur place en finale de l'épreuve. Alors qu'aucun Français n'était présent, sur l'ensemble des groupes A et B, la meilleure marque a été assurée par le Néo-Zélandais Tomas Walsh, champion du monde en titre et qui a lancé à 21,92m à son premier essai. Alors que dans le groupe A, huit athlètes ont assuré leur place pour la finale, ils sont quatre a en avoir fait de même, dans le groupe B. Dans ce groupe, Ryan Crouser, le champion olympique en titre, a terminé en tête, grâce à un premier jet suffisant mesuré à 21,67m. A noter que l'Américain détient la meilleure performance mondiale de la saison, lui qui a lancé en 22,74m. En revanche, la finale se fera sans le champion d'Europe en titre, en plein air et en salle, le Polonais Michal Haratyk.

1500m (F) : Hassan en favorite

Sifan Hassan n'est plus très loin de son improbable quête de doublé. Ce jeudi, aux championnats du monde d'athlétisme à Doha, la championne du monde du 10000m s'est qualifiée pour la finale du 1500m. La Néerlandaise a pris la première place de la première demi-finale, en signant un temps de 4'14''69. Pour cette grande finale, elle sera notamment accompagnée de la championne du monde en titre, la Kényane Faith Kipyegon, qui prend la quatrième place de cette demie. Elle devra certainement également se méfier de la vice-championne du monde en titre. L'Américaine Jenny Simpson a également remporté sa demi-finale. Lors de cette course, elle a signé un temps de 4'00''99, dans une série donc bien plus rapide que la précédente. A noter qu'aucune Française n'était présente à ce stade de la compétition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.