Championnats du monde : Le Boss, c'est Pierre-Ambroise Bosse !

Championnats du monde : Le Boss, c'est Pierre-Ambroise Bosse !©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 08 août 2017 à 22h40

Énorme Pierre-Ambroise Bosse ! A 25 ans, le jeune athlète français a décroché son premier titre de champion du monde en réussissant un coup de poker phénoménal à 300 mètres de l'arrivée.

« PAB », connu pour être un garçon qui ose beaucoup de choses dans la vie de tous les jours, a démontré qu'il pouvait également prendre des risques insensés sur la piste. Beaucoup ont pourtant dû crier au fou en voyant Bosse produire son effort aussi loin du but. Mais en décidant d'attaquer dès la ligne droite opposée, le recordman de France de la distance a surpris tout le monde : les spécialistes, mais aussi ses adversaires. Et quand ces derniers ont réagi, il était déjà trop tard et Bosse lancé irrémédiablement vers son tout premier Graal, ce titre de champion du monde que seuls les grands de ce sport méritent d'inscrire à leur palmarès. Et celui qui n'avait pu jusqu'alors se vanter que de ses trois titres de champion de France ou de sa médaille d'or lors des Championnats d'Europe juniors et dont la préparation avait été perturbée par une blessure est précisément entré dans la cour des grands avec cette option tactique génialissime qui le laissait presque encore rêveur après son triomphe. « Je ne l'explique même pas, j'ai l'impression d'être un gamin de quinze ans, vraiment c'était fou, car je me suis fait couper la route assez vite et je me suis dit pourquoi ne pas tenter quelque chose de fou. Quand j'ai passé la ligne, je n'y croyais pas, et je n'y crois toujours pas en vrai. Ce n'est pas un tour d'honneur que je viens de faire, c'est un tour du monde. » Après avoir fait le show sur le 800m de ces Mondiaux londoniens qu'il n'est pas près d'oublier, Bosse pouvait alors reprendre le rôle qu'il aime le plus, celui d'amuseur en chef, champion du monde depuis cinq minutes ou pas.

Nelson Monfort s'est risqué à lui tendre le micro, et a reçu en retour sa propre imitation (« Effectivement Nelson, quelle course d'anthologie ») à la sauce de ce « PAB » qui n'a rien trouvé de mieux que d'appeler son chat « RAB » (Littéralement rien à bran...). « C'est la journée mondiale du chat, il doit être à la maison en train de faire ses griffes, car, là, c'est chaud pour lui », poursuivait le héros du jour, premier médaillé français de ces Championnats du monde et premier médaillé d'or tout court de cette équipe de France qui allait ensuite accueillir sa deuxième breloque, avec le bronze de Renaud Lavillenie. Encouragé par son compatriote perchiste lors de cette course phénoménale, Bosse ne s'arrêtait plus. Et après l'histoire du chat et l'imitation de Nelson, on avait droit à une autre anecdote : celle de la bouteille renversée lundi soir, à la veille de signer l'un des exploits les plus retentissants de l'athlétisme de notre pays. « Vous savez à quoi je pense là ? Je pense à moi hier soir, il était à peu près minuit et demi, j'ai réussi l'appel d'un ami, j'avais une bouteille dans la main, je jette cette bouteille que je croyais avoir fermée, et quand je raccroche, il y avait cette bouteille qui s'était presque intégralement vidée sur mon lit et qu'il fallait sécher au sèche-cheveux et là, je pensais à cette course. » Du Pierre-Ambroise Bosse tout craché. Parfois, on se plait à l'entendre longuement raconter bêtise sur bêtise, parfois, il nous casse les oreilles. Curieusement, mardi soir, le drapeau français sur les épaules et la médaille d'or de champion du monde en poche, on l'aurait presque laisser parler toute la nuit. Et nous expliquer jusqu'à l'aube comment Bosse est devenu le Boss.


Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
42 commentaires - Championnats du monde : Le Boss, c'est Pierre-Ambroise Bosse !
  • BOSSE FAIT HONNEUR A LA FRANCE PAS COMME MACRON !!!!! CELUI QUE MINC L ENFOIRE ADORE.

  • Un belle course un coureur qui sur le plan stratégique fait preuve de maitrise et de sens tactique en attaquant et en accélérant juste qu'en il a fallu et qui a laissé ses adversaires surpris et incapables de régir pour gagner avec une relative facilitée, un champion du monde qui a fait honneur à son pays ses entraineurs et sa famille!

  • Tout simplement bravo.

  • comment pouvez vous publier des propos aussi ouvertement racistes ?dois-je porter plainte contre le triste individu qui les a écrits ainsi contre orange qui les publie ?

    Encore du n'importe quoi.

  • Le 800 mètres Bosse... ça existe ça ?