Championnats du monde (indoor) : La perche sacre de nouveau Lavillenie

Championnats du monde (indoor) : La perche sacre de nouveau Lavillenie©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 04 mars 2018 à 19h30

Pour conclure les Mondiaux indoor d'athlétisme, en plus du bronze pour Aurel Manga sur le 60m haies, le saut à la perche a vu Renaud Lavillenie s'imposer.

Après le titre mondial de Kevin Mayer sur l’heptathlon, l’autre tête d’affiche de l’athlétisme français n’a pas déçu à Birmingham. Frustré par son échec aux Jeux Olympiques de Rio puis aux championnats du monde de Londres l’an passé, Renaud Lavillenie a abordé en revanchard ces Mondiaux en intérieur et le recordman du monde a fait craquer ses adversaires. Après des barres à 5,70m puis 5,85m effacées au premier essai, il a contraint Sam Kendricks à prendre des risques, à faire l’impasse après un échec à 5,80m pour passer 5,85m. L’Américain, après avoir vu Renaud Lavillenie passer 5,90m au deuxième essai, a tenté de nouveau l’expérience mais sa seule tentative à 5,95m s’est soldée par un échec qui a offert sur un plateau le titre au Français, qui a ensuite échoué par trois fois à 6,00m. Le Polonais Piotr Lisek prend la médaille de bronze avec 5,85m quand Axel Chappelle prend la 10eme place finale avec une barre à 5,60m.

Manga fait oublier Martinot-Lagarde

La France termine cette dernière journée de compétition avec une deuxième médaille. Brillant vainqueur de sa demi-finale, Aurel Manga échoue à huit centièmes du titre mondial sur le 60m haies, prenant le bronze en 7’’54 derrière le Britannique Andrew Pozzi (7’’46) et l’Américain Jarret Eaton (7’’47). Pascal Martinot-Lagarde, pour sa part, ne prend que la cinquième place de cette finale en 7’’68. Cette dernière journée a vu Ivana Spanovic dominer la finale du saut en longueur avec une meilleure marque mondiale de l’année à 6,96m, Eloyse Lesueur échouant à la 12eme place avec 6,34m. Le duel Ethiopie-Kenya sur le 3000m masculin a vu Yomif Kejelcha s’imposer devant un autre Ethiopien, Selemon Barega, et le Kenyan Bethwell Birgen. Samuel Tefera, pour sa part, a remporté le 1500m au finish face à Marcin Lewandowski et Abdelaati Iguider. Le 800m féminin a vu la Burundaise Francine Niyonsaba s’imposer devant l’Américaine Ajee Wilson et la Britannique Shelyana Oskan-Clarke. Alors que les Américaines ont remporté le 4x400m, ce sont les Polonais qui ont conclu ces Mondiaux avec le titre sur le relais masculin.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU