Championnats du monde : Gatlin bat Coleman et Bolt pour décrocher l'or, Vicaut sixième

Championnats du monde : Gatlin bat Coleman et Bolt pour décrocher l'or, Vicaut sixième©Media365

Arthur Merle, publié le samedi 05 août 2017 à 22h50

Justin Gatlin a décroché la médaille d'or sur 100m lors des Championnats du monde de Londres samedi soir, en coiffant son compatriote Christian Coleman et Usain Bolt, troisième. Le Français Jimmy Vicaut termine sixième.



Sensation à Londres ! Pour le dernier 100m de sa carrière, dans le cadre des Mondiaux de Londres, Usain Bolt a dû se contenter de la médaille de bronze, samedi soir, avec un temps en 9"95. Ce qui est pourtant sa meilleure performance de la saison. Le nom de son principal bourreau ? Justin Gatlin. L'Américain a créé la première grosse surprise de ces Championnats du monde en empochant l'or en 9"92, après un final époustouflant. Derrière lui, son compatriote Christian Coleman a terminé deuxième, à deux centièmes (9"94). Le Français Jimmy Vicaut a de son côté pris la sixième place en 10"08. S'il veut tirer sa révérence sur une victoire, Bolt devra s'imposer en équipe sur 4 x 100m samedi prochain.

Gatlin revient de loin 
Comme à son habitude, le Jamaïcain a été long au démarrage. Mais cette fois, celui qui a été sacré champion olympique sur cette piste londonienne en 2012 n'a pas su faire son retard. Pas de triche, Bolt a tout donné, comme le montrent les images. Il a même cassé au passage de la ligne, tant il s'était rapproché dans les dix derniers mètres. Mais malheureusement pour lui, le très bon départ des deux américains lui a été fatal. Comme celui de Coleman, plus tôt dans la soirée, en demi-finale. Si ce dernier, auteur de la meilleure performance mondiale de la saison (9"82) était attendu à un tel niveau, Gatlin l'était beaucoup moins. Mais malgré ses quatre ans de suspension pour dopage entre 2006 et 2010, et les sifflets du public londonien qui ont accompagné chacune de ses présentations, le sprinteur de 35 ans a fait taire tout son monde. Pour renouer avec un succès mondial qu'il n'avait plus connu depuis les Mondiaux d'Helsinki, il y a 12 ans. «Ce n'est pas une revanche, c'est le fruit de mon travail. Usain (Bolt) est quelqu'un que j'adore, que j'aime et que je respecte. Cette rivalité contre Usain (Bolt), toutes les défaites que j'ai pu avoir contre lui m'ont rendu plus fort», a-t-il déclaré.

 

 
La satisfaction Vicaut 
Après un mois et demi sans compétition à cause d'une déchirure à l'ischio-jambier droit, Jimmy Vicaut s'est offert une grande satisfaction. Celle de terminer sixième d'une finale qu'il n'était pas sûr de disputer quelques heures plus tôt, dans des Championnats du monde qu'il aurait pu manquer. «Je pars bien et après je commence à me crisper parce que (Usain) Bolt revient. La fin de course est un peu saccadée. Il faut encore de l'entraînement. Le positif, c'est que je suis allé en finale. Après une saison de blessures, il n'y a que ça à prendre. Mon résultat est un résultat incroyable. Je me suis blessé il y a six semaines donc c'était compliqué de sortir un chrono mais je ne suis pas déçu. On va prendre le positif : je suis en finale. Il faut encore bosser et on verra l'année prochaine à Berlin (Championnats d'Europe d'athlétisme, ndlr)», s'est-il exprimé après la course au micro de France 2. Comme Bolt, c'est désormais le 4 x 100m qui attend le Français.
Le résumé des demi-finales
La troisième demi-finale du 100m de ce samedi regroupait Christian Coleman (meilleur performeur mondial de l'année), Usain Bolt, ou encore Jimmy Vicaut. Bref, une liste de départ extrêmement dense dans ces Mondiaux de Londres. Et la première sensation a été réalisée par Christian Coleman, auteur du meilleur temps des demi-finales en 9"97. L'Américain a devancé Usain Bolt (9"98) dans cette dernière demi-finale, en maîtrisant sa course. Un avertissement sans frais pour le Jamaïcain, dont le départ est encore perfectible. Les deux hommes sont donc les deux seuls sprinteurs à être descendus sous la barre des 10 secondes. Jimmy Vicaut, de son côté, a atteint son objectif principal dans ces Championnats du monde: atteindre la finale. Le Français a terminé troisième de cette même demi-finale en 10"09. Il devait faire moins de 10"12 pour se qualifier au temps. « Je suis vraiment content, je passe en finale. Maintenant je n'ai plus rien à perdre, on verra tout à l'heure. J'étais au maximum, j'ai contrôlé ma course, on verra en finale », a-t-il déclaré au micro de France 3 à l'issue de la course.


Lors de la première demi-finale, Akani Simbine a dominé toute la course grâce à un superbe départ, pour signer un chrono de 10"05. Le Sud-Africain s'est remis dans le coup, après des qualifications moyennes vendredi. Derrière lui, l'Américain Justin Gatlin a bouclé son 100m en 10"09. Le Jamaïcain Julian Forte, qui avait fait forte impression vendredi n'a pour sa part pas décroché son ticket pour la suite. La faute à un temps de 10"13.

La deuxième demi-finale, qui était la plus ouverte, a vu un Yohan Blake s'illustrer en signant le meilleur temps (10"04) devant le Britannique Reece Prescod (10"05), qui est passé devant le Chinois Bingtian Su (10 »10)  dans les dernières foulées. Ce dernier verra aussi la finale.

 

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU