Championnats du monde : Des regrets pour Mekhissi

Championnats du monde : Des regrets pour Mekhissi©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 08 août 2017 à 22h28

Le retour, au courage, à la fierté, a été somptueux, mais il n'a pas suffi. Rapidement distancé, Mahiedine Mekhissi a tout donné pour ne pas sortir de cette finale du 3000m steeple des Mondiaux de Londres avec des regrets, ce mardi soir. A l'arrivée, des regrets, le Français ne pouvait pas en nourrir davantage après sa quatrième place.

Il s'en est fallu pourtant d'un rien que Mekhissi n'arrache la médaille de bronze au détriment de l'Américain, victime lui aussi d'un coup de bambou. Mais, comme le public de Londres et les fans de « MMB » l'avaient rapidement pressenti, l'effort du Rémois s'est avéré trop tardif pour être récompensé. Déçu de terminer avec « la médaille en chocolat », Mekhissi s'en voulait surtout à chaud de ne pas avoir couru comme il aurait dû le faire, et ce dès les premiers mètres.

« J'ai commis pas mal d'erreurs, j'ai été spectateur au début, je n'ai pas été comme d'habitude, je n'étais pas en confiance, je regardais pas mal mes adversaires, mais plus les tours passaient, plus j'ai gagné en confiance. Je regrette, j'aurais aimé être au contact avec eux et être au sprint avec les gars. Je reviens, je reviens, mais c'est trop tard. Je me suis battu, j'ai donné tout ce que j'avais pour l'équipe de France, mais j'ai été trop spectateur au début, je ne sais pas quoi dire », pestait sur France 2 le vice-champion olympique de Pékin (2008) et Londres (2012), en larmes pendant de longues secondes après avoir franchi la ligne d'arrivée en quatrième position. Dépité lui aussi, l'autre Français engagé dans cette finale Yoann Kowal, treizième, buvait lui aussi de la soupe à la grimace après ce 3000m steeple qui l'avait vu également chercher longtemps de l'oxygène. « Je n'ai pas abandonné, il n'y a rien d'autre à retenir, j'ai essayé de me remotiver, mais j'avais le souffle coupé, et je ne reviens jamais, ça ne sert à rien ». Devant, pas de surprise, comme à Rio lors des derniers JO, le titre n'a pas échappé à Kipruto (8'14''12), vainqueur devant Elbakkali (8'14''49) et Jager (8'15''53) tandis que le grand malheureux du jour termine en 8'15''80. Dur à encaisser.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Championnats du monde : Des regrets pour Mekhissi
  • Un grand vantard et un grand pleureur qui n'est jamais là..... i

  • déçu de quoi ? sur le 3000 steeple , il se réveille à la fin de la course , et les commentateurs se débrouillent pour dire qu'il a eu du courage , et sur le 1500 m , il n'était tout simplement pas dans le coup , 7 ème pour lui ce n'est pas une bonne place , il n'était pas en forme pour ces championnats du monde et puis voilà !

  • je suis déçu, il n'a même pas réussi à faire éliminer un des trois premiers......baisse de forme ....allez Mekhissi, examine bien toutes les vidéos, tu trouveras bien un pied sur une ligne...

  • un grand champion qui a très mal couru tactiquement hier soir , dommage !

    Pas faux, mais il est possible qui récupère un jour cette médaille!!

  • un grand champion qui aurait même pu gagner ,un grand bravo a MEKHISSI