Championnats du monde - Décathlon : Kévin Mayer champion du monde

Championnats du monde - Décathlon : Kévin Mayer champion du monde©Media365

Marie MAHE, publié le samedi 12 août 2017 à 22h05

Kévin Mayer a décroché samedi soir son premier titre de champion du monde de décathlon, lors des Championnats du monde de Londres. Le Français a terminé deux journées quasi parfaites par un 1500m tout en maîtrise.



C'est lui le Mayer ! La formule est trop facile, mais surtout trop vraie. Kévin Mayer a surclassé tous ses adversaires, entre vendredi et samedi, pour devenir le premier Français champion du monde de décathlon, et offrir à la France sa deuxième médaille d'or dans ces Mondiaux. C'est d'ailleurs la première fois que l'équipe de France obtient deux titres en individuel sur un seul et même mondial. Intraitable vendredi, où il a enchaîné les records personnels (sur 100m et 400m), le Tricolore est reparti sur les mêmes bases samedi, avec un nouveau record personnel sur 110m haies puis un lancer de disque assuré. Sa seule frayeur n'a pas été des moindres: celle du saut à la perche, qui aurait pu, s'il n'avait pas franchi la barre des 5,10m sur son troisième essai, lui coûter plus que le titre: le podium. Après ce gros coup de chaud, Mayer a remis son costume de leader pour assurer sur le javelot et terminer plein d'assurance sur le 1500m. Avec 8768 points, le médaillé d'argent à Rio fait moins bien qu'aux derniers J.O mais confirme, à 25 ans, sa montée en puissance. Voilà qui est très, très prometteur pour la suite.

« J'ai l'impression que ces deux jours ont été à la fois le paradis et l'enfer. J'étais stressé comme pas possible depuis un mois et honnêtement, j'avais juste envie d'en finir. Tellement ça a été dur, je n'arrive pas du tout à réaliser que je suis champion du monde. Je m'en fiche presque, c'est juste le fait d'avoir fini qui compte (rires). J'étais tellement stressant pour mes amis, ma famille, jusqu'à la fin... », a déclaré Mayer au micro de France 3 après avoir récupéré sa médaille.


Engagé dans la quatrième et dernière série de ce 110m haies, Kévin Mayer ne s'est pas laissé démonter. Le Français (25 ans) a pris la troisième place derrière le Canadien Damian Warner (13''63) et l'Allemand Rico Freimuth (13''68). Avec un chrono de 13''75, le Tricolore bat son record personnel de l'épreuve. Médaillé d'argent à Rio, Kévin Mayer a couru 27 centièmes de mieux que le temps qu'il avait réalisé aux Jeux Olympiques. Avec 1007 points gagnés à l'issue de la course, le Français conserve sa première place au classement général (5485 pts) devant l'Allemand Rico Freimuth (à 108 points) et le Canadien Damian Warner (à 115 points). L'autre Français Bastien Auzeil, quant à lui, prend la seconde place de sa série, la deuxième du jour, derrière l'Espagnol Pau Tonnesen (14''57) et empoche 900 nouveaux points. Avec un temps de 14''59, le Tricolore établit même son meilleur temps de la saison sur la distance. A noter la disqualification de l'Américain Trey Hardee, double champion du monde de la spécialité (2009 et 2011) et du Serbe Mikhail Dudas, huitième du général après la première journée.



Kévin Mayer est toujours en tête après l'épreuve qu'il redoutait le plus. Le Français a terminé troisième du groupe A (septième en tout) du concours du lancer du disque grâce à son deuxième et seul jet mesuré à 47.14m. Pas de record battu cette fois par le Tricolore qui termine dans son groupe derrière l'Estonien Maicel Uibo (47,88m) et l'Américain Zach Ziemek (47,32m) qui a, lui, amélioré son record de la saison. Grâce à 811 nouveaux points glanés, Kévin Mayer conserve la tête du classement général du décathlon après sept épreuves disputées sur dix. Le vice-champion olympique en titre comptabilise 6296 points mais reste sous la menace de l'Allemand Rico Freimuth, deuxième à 24 points et auteur du meilleur jet de la journée (51,17m). L'Ukrainien Oleksiy Kasyanov (à 201 points) occupe la troisième place du classement général. L'autre Français, Bastien Auzeil, grignote encore quelques places. Le Tricolore est désormais 17eme avec 5641 points grâce à son meilleur jet de la saison, mesuré à 46,86m.



Kévin Mayer n'a réussi qu'un saut à la perche ce samedi. Un zéro aurait ruiné définitivement ses rêves de médaille d'or. Le Français s'est fait des frayeurs en franchissant 5m10... à son troisième essai. Cette barre correspondait à l'entrée dans le concours du vice-champion olympique en titre qui n'a, ensuite, pas réussi à franchir 5m30. Le record de l'athlète était de 5m40, établi aux Jeux Olympiques de Rio. Engagé dans le groupe A, le Tricolore a donc pris la cinquième place et empoche 941 nouvelles unités, 94 de moins qu'à Rio, au même stade. Bastien Auzeil s'est arrêté à 4m80 après avoir échoué à trois reprises à 4m90. Le Tricolore glane, malgré tout, 849 points. Avec un total de 7237 points (116 points d'avance sur Rico Freimuth et 216 sur Kai Kazmirek), Kévin Mayer ne devrait pas battre le record du monde de l'Américain Ashton Eaton (9045 points) mais son record de France (8834 points) reste accessible. Pour cela, le natif d'Argenteuil devra être à la hauteur de ses records au javelot (70,54m) et sur 1500m (4'18''04).




Après sa très grosse frayeur à la perche, Kévin Mayer a repris le costume du favori serein qui lui allait si bien. Sur le lancer de javelot, le Français a fait le boulot en réalisant le deuxième meilleur lancer du Groupe B avec 66,10m, derrière l'Estonien Janek Oiglane, qui a explosé son record personnel (71,73m). Et ce malgré une douleur persistante au coude. Avec 830 points de plus au compteur, Mayer en comptabilise désormais 8067, avant la dixième et dernière épreuve. Ses concurrents allemands au classement général ont de leur côté perdu un peu plus la première place de vue. Kai Kazmirek (775 points avec 62,45m) et Rico Freimuth (773 points avec 62,34m) comptent respectivement 7894 et 7796 points au total. Sauf accident majeur, c'est donc le Tricolore qui remportera la médaille d'or à l'issue du 1500m, prévu plus tard dans la soirée. Son compatriote Bastien Auzeil a, lui, réalisé le neuvième meilleur lancer des deux groupes, avec une marque à 60,80m. Il reste 16eme au général.


Dans une course toute en maîtrise, Kévin Mayer a un temps semblé en mesure d'aller décrocher son record personnel. Même si cela n'a finalement pas été le cas, le Français a assuré l'essentiel, la médaille d'or, en signant un chrono de 4'36"62, le huitième de cette dernière épreuve. Le Japonnais Akihiko Nakamura a de son côté signé le meilleur temps en 4'22"62. L'autre Français, Bastien Auzeil, s'est classé quinzième (4'39"80), exactement la même place qu'il a décroché au classement général final.

CHAMPIONNATS DU MONDE ATHLÉTISME - LONDRES - DÉCATHLON
Samedi 12 août 2017 - Classement final
1- Kevin Mayer (FRA), 8 768 points
2- Rico Freimuth (ALL), 8 564 points
3- Kai Kazmirek (ALL), 8 488 points
...
15- Bastien Auzeil (FRA), 7 922 points
...

Avec Arthur Merle
 
63 commentaires - Championnats du monde - Décathlon : Kévin Mayer champion du monde
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]