Championnats du monde : Début de soirée difficile pour les Bleus

Championnats du monde : Début de soirée difficile pour les Bleus©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le lundi 07 août 2017 à 20h35

Alors que Jean-Marc Pontvianne est le seul Français qui a passé les qualifications du triple saut, le 200m a vu un Christophe Lemaître loin d'être confiant passer en demi-finales du 200m.



Les séries du 200m ont été en demi-teinte pour le clan tricolore. Alors que Christophe Lemaître a assuré en terminant troisième de sa série en 20''40, derrière le Turc Ramil Guliyev (20''16) et le champion des Etats-Unis Ameer Webb (20''40), l'histoire n'a pas été belle pour Jeffrey John. Cinquième de sa série en 20''66, bien loin de la meilleure performance de sa saison (20''31 à Genève début juillet), le jeune sprinteur tricolore a échoué loin des trois places disponibles pour les meilleurs temps non qualifiés directement.
Lemaître : « Une course très dure »
Le meilleur temps de ces séries est à l'actif du Trinidadien Jereem Richards en 20''05 alors que Wayde Van Niekerk, grand favori de l'épreuve, a géré sa série en 20''16 alors qu'Isaac Makwala a fait l'impasse sur l'épreuve pour favoriser ses chances sur le 400m. « C'était une course très dure, a confié Christophe Lemaître au micro de Jonathan Edwards sur Eurosport. Avant de venir à Londres, je ne savais pas quel était mon état de forme. Sur le plan technique, ce n'était pas très bon, j'ai eu du mal à courir vite dans le virage. J'espère me sentir mieux et courir normalement pour les demi-finales après avoir fait cette course. »

Christophe Lemaitre a dû s'employer mais il a réussi à verrouiller sa place en demi-finale du 200m en 20''40 (3e) #London2017 pic.twitter.com/m56RWmXWKu

- Eurosport.fr (@Eurosport_FR) 7 août 2017

Pontvianne, seul rescapé au triple saut
Les qualifications du triple saut ont été à double tranchant pour l'équipe de France. Ils étaient trois au départ des qualifications avec Benjamin Compaoré, Jean-Marc Pontvianne et Melvin Raffin, mais il n'en reste plus qu'un pour la finale programmée jeudi en soirée au Stade Olympique de Londres. Troisième de son groupe avec un bond à 16,78m au troisième et dernier essai, derrière Cristian Napoles (17,06m) et Will Claye (16,95m), Jean-Marc Pontvianne sera le seul représentant tricolore lors de la finale, qualifié avec la neuvième meilleure performance. Avec un meilleur bond à 16,46m, Benjamin Compaoré a totalement manqué l'opportunité avec la 20eme place alors que Melvin Raffin s'est arrêté à 16,17m et conclue ces qualifications avec la 23eme place, bien loin des 12 premiers qualifiés, la ligne de qualification ayant été placée à 17m.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Championnats du monde : Début de soirée difficile pour les Bleus
  • Lemaitre est un espoir qui n'a pas su concrétiser.