Championnats de France : Une journée marquée par le 100m féminin

Championnats de France : Une journée marquée par le 100m féminin©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 07 juillet 2018 à 21h30

La deuxième journée des championnats de France d'athlétisme a été marquée par la performance signée en finale du 100m féminin par Carolle Zahi.

Après une première journée marquée par le forfait de Jimmy Vicaut sur 100m et le salto de Renaud Lavillenie à la perche, les choses sérieuses ont repris à Albi lors de la deuxième journée des championnats de France d'athlétisme. Et les spectateurs n'en ont sans doute pas cru leurs yeux quand ils ont vu le temps réalisé par Carolle Zahi en finale du 100m féminin. Avec un vent à +1,5m/s, la sociétaire du club de Fontainebleau a signé un 11''01, soit la deuxième meilleure performance européenne de la saison pour devancer Orlann Ombissa-Dzangue (11''06) et Orphée Neola (11''15) dans cette finale. « 11''01, c'est très costaud comme temps. Je savais que je valais moins de 11''10, mais de là à réaliser 11''01, comme ça, c'est surprenant, a déclaré la championne de France au micro de la FFA. Après, je m'étais dit que, vu le niveau en demi- finale, ce n'était pas impossible qu'on arrive à ce genre de chrono. Il y avait une très bonne bagarre notamment au niveau d'Orlann et d'Orphée. Ça m'a poussé dans mes retranchements. »

Lamote satisfaite de sa course


En l'absence de Christophe Lemaître et Jimmy Vicaut, la finale du 100m masculin a permis à des coureurs habituellement dans l'ombre de briller. Et à ce petit jeu, derrière l'Ivoirien Gué-Arthur Cissé (10''04) et l'Iranien Hassan Taftian (10''09), Marvin René s'empare du titre de champion de France en 10''18. Sur le 800m féminin, Renelle Lamote a dû faire face à une forte concurrence pour aller chercher le titre de championne de France. Mise au défi par le départ rapide de Cynthia Anaïs, la sociétaire de Fontainebleau s'est imposée pour 23 centièmes de seconde après avoir doublé sa rivale dans la dernière ligne droite. « Je ne m'attendais pas à ce type de course, je pensais qu'on allait me laisser prendre plus de responsabilités, a déclaré après la course la championne de France. Là, je n'ai rien eu à faire dans la course. Ça m'a un peu surprise, mais j'ai su me reprendre pour terminer dans le dernier 100 mètres. Je ne pensais pas que ça irait si vite. »

Gado sacré en l'absence de Mayer


En pleine préparation pour les championnats d'Europe, Kevin Mayer était le principal absent du décathlon des championnats de France. Le champion du monde en titre a, en effet, préféré limiter les prises de risques à un mois de l'échéance et n'a finalement pris part qu'à l'épreuve du lancer disque avec un meilleur jet à 48,16m. Cette absence a fait les affaires de Ruben Gado qui, après sa troisième place l'an passé, a remporté le titre de champion de France des épreuves combinées avec un total de 8126 points avec, en point d'orgue, la victoire sur la dernière épreuve, le 1500m. L'Heptathon, pour sa part, est revenu à Esther Turpin. Parmi les autres résultats marquants de la journée de samedi, Harold Correa a remporté le triple saut alors que Alexis Alais a remporté le javelot féminin. Loin devant la concurrence, Ophélie Claude-Boxberger a écrasé le 3000m steeple féminin quand Awa Sene a ouvert son palmarès sur le 100m haies féminin. Enfin, à l'occasion du concours féminin du saut à la perche, Ninon Guillon-Romarin a signé un nouveau record de France de la spécialité avec une barre à 4,73m franchie pour aller chercher le titre national, ce qui fait d'elle la troisième meilleure performeuse européenne de l'année.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU