Championnats de France : Une dernière journée réussie pour Lamote, Zeze et Robert-Michon, moins pour R.Lavillenie

Championnats de France : Une dernière journée réussie pour Lamote, Zeze et Robert-Michon, moins pour R.Lavillenie©CaptureMySport/FFA, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 26 juin 2022 à 18h28

La dernière journée des championnats de France a vu Rénelle Lamote, Meba-Mickaël Zeze et Mélina Robert-Michon remporter l'or quand Renaud Lavillenie a dû se contenter de l'argent à la perche.



La dernière journée des championnats de France a commencé par une surprise. Favorite annoncée du 100m haies, Cyréna Samba-Mayela a dû renoncer. En effet, la championne du monde du 60m haies en salle l'hiver dernier a été testée positive au coronavirus. Une absence qui a rebattu les cartes et Laura Valette a su en profiter. En 12''99, la sociétaire du Stade Nantais remporte son deuxième titre national sur la distance après celui acquis à Saint-Etienne en 2019. Elle a devancé Awa Sène et Solenn Compper (13''06), départagées aux millièmes. Une journée qui a vu les minima pour les championnats d'Europe de Munich être battus à plusieurs reprises. Alors que Rénelle Lamote n'a laissé à personne le titre sur le 800m avec une victoire en 1'58''71, nouveau record des championnats, Agnès Raharolahy a atteint son but en 1'59''59. Troisième sur le 3000m steeple en 8'26''18, Djilali Bedrani a ajouté son nom à la liste des athlètes en mesure de faire le déplacement en Allemagne. Une finale remportée par Mehdi Belhadj en 8'24''35 juste devant Louis Gilavert (8'24''82). Après l'argent sur 400m ce samedi, Shana Grebo n'a laissé échapper l'or sur le 200m en 22''98, un temps lui permettant de valider également son billet pour les championnats d'Europe.

Les Zeze en force sur 200m, Robert-Michon et Dagée en habitués

La finale masculine, quant à elle, a vu le triomphe de la famille Zeze. En effet, battu par Mouhamadou Fall ce samedi sur 100m, Meba-Mickaël Zeze a répondu du tac-au-tac. Bouclant le demi-tour de piste en 20''41, le sociétaire du club de Mandelieu-la-Napoule bat son record personnel et réalise les minima pour Munich. De plus, il s'impose devant son frère Ryan Zeze (20''46) quand Mouhamadou Fall complète le podium (20''50). Les minima pour les championnats d'Europe, Thomas Jordier les a tutoyé en finale du 400m. Vainqueur en 45''71, il échoue à un centième de la qualification. Une dernière journée des championnats de France qui a vu des habitués de l'événement à nouveau l'emporter. Encore affaiblie par le coronavirus, Mélina Robert-Michon a remporté son 21eme titre national au disque avec une meilleure marque à 58,82m au premier essai et s'impose devant Amanda Ngandu-Ntumba (55,55m), déjà sacrée au poids ce samedi. Une discipline qui a vu Frédéric Dagée remporter le titre national pour la sixième fois de suite avec 19,58m au deuxième essai. Le Niçois s'impose largement devant Yann Moisan (18,16m) et Stephen Mailagi (18,01m). Victoria Josse, pour sa part, a conservé son titre au triple saut grâce à un premier essai mesuré à 13,49m. L'athlète du club de Montgeron a devancé Sohan Aucagos (13,19m) et Maeva Dorsile (13,14m).

R.Lavillenie encore battu

Jules Pommery, quant à lui, a attendu le dernier essai pour arracher l'or à la longueur avec 7,86m et déloger Augustin Bey (7,75m) de la plus haute marche du podium. Sevré de titre national à la perche depuis 2020, Renaud Lavillenie devra attendre un an de plus. Malgré une barre à 5,75m passée au troisième essai, l'ancien recordman du monde a dû s'avouer vaincu face à Thibaut Collet. Le Grenoblois remporte la médaille d'or grâce à une barre manquée de moins par rapport à Renaud Lavillenie sur l'ensemble du concours quand Anthony Ammirati (5,70m) complète le podium devant Valentin Lavillenie (5,50m), qui a terminé la journée dans une ambulance après s'être blessé en heurtant un poteau du sautoir à la réception de sa dernière tentative. Au javelot, Felise Vahai Sosaia a battu son record personnel avec un jet à 77,02m pour remporter le titre quand Solène Gicquel, pour la deuxième fois après 2020, s'est parée d'or à la hauteur après avoir été la seule à passer une barre à 1,85m. Azzedine Habz s'est montré le plus fort en finale du 1500m, qu'il a remporté en 3'40''25 quand Camille Seri a dominé le 400m haies en 56''50, avec plus de deux secondes de marge sur Emma Montyoa (58''72) et Farah Clerc (59''53). Une journée qui a commencé par un coup de tonnerre et la meilleure performance mondiale de l'année pour Gabriel Bordier sur le 10000m marche en 38'18''55 quand Clémence Beretta a battu son propre record de France de la distance en 44'08''73 lors de la course féminine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.