Championnats de France (salle) : Pascal Martinot-Lagarde forfait

Championnats de France (salle) : Pascal Martinot-Lagarde forfait©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, publié le lundi 01 février 2021 à 23h39

Touché aux ischio-jambiers, Pascal Martinot-Lagarde est forfait pour les Championnats de France en salle. Le médaille de bronze des derniers Mondiaux sur 100m haies pourrait en revanche être remis pour les Championnats d'Europe, début mars.


Pas de Championnats de France en salle pour Pascal Martinot-Lagarde. Touché aux ischio-jambiers de la cuisse droite, « sa jambe d'attaque », pour reprendre les termes de son entraîneur, vendredi dernier lors du meeting World Tour de Karlsruhe (Allemagne), le meilleur hurdler français manquera les France indoor, à Miramas (Bouches-du-Rhône) les 20 et 21 février prochains. Paradoxalement, l'IRM qu'a passée le médaillé de bronze des derniers Mondiaux sur 110m haies, lundi matin à Reims, s'est montré plutôt rassurante (« lésion de grade 2 sur l'insertion haute du semi-tendineux »), à entendre l'entraîneur de l'athlète Benjamin Crouzet, interrogé dans les colonnes de L'Union. « On craignait pour la saison hivernale et même estivale car dès que ça touche au tendon... » Néanmoins, « PML » ne pourra pas s'aligner dans trois semaines sur le tartan de Miramas à l'occasion de Championnats de France réservés uniquement désormais aux athlètes listés et professionnels, décision née vendredi soir du dernier comité directeur en date de la Fédération française d'athlétisme (FFA).

Pour les Championnats d'Europe, le coup reste jouable...

En revanche, si le champion français qui s'entraîne depuis deux ans à Reims manquera les Championnats de France en salle (et également le meeting de Liévin, prévu le 9 février), l'espoir demeure en revanche pour les Championnats d'Europe en salle, qui se dérouleront quinze jours plus tard à Torun (Pologne), les 5, 6 et 7 mars. « Pour les Europe (à Torun en Pologne, 5-7 mars), on va voir comment cela évolue, il y a encore le temps », poursuit pour L'Union Benjamin Crouzet, coach de Martinot-Lagarde mais aussi responsable de l'antenne rémoise du pôle de préparation olympique, rappelant d'ailleurs que pour son protégé, la priorité est d'être rétabli pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, cet été. Vendredi dernier en Allemagne, le natif de Saint-Maur-des-Fossés avait bouclé le 60m haies dans un chrono de 7"86. Une course qu'il avait disputée alors déjà diminué après avoir glissé sur la piste mouillée de Karlsruhe un peu plus tôt au cours de son échauffement. Une glissade aux conséquences fâcheuses pour Pascal Martinot-Lagarde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.