Championnats de France : Les leaders n'ont pas manqué le rendez-vous d'Albi

Championnats de France : Les leaders n'ont pas manqué le rendez-vous d'Albi©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 08 juillet 2018 à 19h38

Les principales têtes d'affiche de l'athlétisme français ont brillé lors de la dernière journée des championnats de France, à Albi.

Carolle Zahi n'était pas rassasiée. Après avoir remporté le 100m des championnats de France d'athlétisme disputés ce week-end à Albi en s'approchant de la barre des 11 secondes, la sprinteuse licenciée à Fontainebleau a fait sauter la barrière des 23 secondes en finale du 200m. Victorieuse en 22''92, la nouvelle championne de France du demi-tour de piste ne verra pas son temps homologué en raison d'un vent trop favorable. Un doublé qui offre toutefois à l'équipe de France des perspectives pour doubler les deux distances aux championnats d'Europe de Berlin. « Ça me fait plaisir de gagner sur 200 m, surtout qu'à la base, ça n'est pas ma spécialité, a déclaré Carolle Zahi à la FFA après l'arrivée. J'apprends à prendre des risques et à sentir le lactique. » Chez les hommes, Meba-Mickaël Zeze a pris sa revanche de la finale du 100m disputée ce samedi en s'imposant sur le 200m en 20''33 dans une course en-deçà des minima pour Berlin mais disputées dans un vent irrégulier (+3,2m/s).

Et de trois pour Assani-Issouf


L'autre moment marquant de la troisième et dernière journée de ces championnats de France restera le troisième titre de championne de France consécutif pour Jeanine Assani-Issouf dans le concours du triple saut. La sauteuse du club de Limoges a attendu le cinquième essai pour étouffer la concurrence avec une marque à 14,43m, soit trois centimètres de plus que son record personnel. « Je reste quand même un peu frustrée parce que je n'ai pas pu tout maîtriser, a déclaré la championne de France à la FFA. J'arrive très vite sur la planche, je sens que j'ai les bonnes jambes, et ensuite, c'est comme si j'assurais des sauts alors que je voudrais attaquer. Mais il ne faut pas cracher dans la soupe, je suis contente d'avoir battu mon record de trois centimètres, c'est toujours bon à prendre. » Le sautoir albigeois a également vu Kafétien Gomis prendre le meilleur sur ses rivaux dans le concours du saut en longueur avec 8,13m à son dernier essai, pour l'honneur après une marque à 8,05m à la troisième tentative qui avait déjà scellé le sort du concours. Au marteau féminin, Alexandra Tavernier a été régulièrement au-delà des 71 mètres avec une meilleur marque à 73,72m pour s'assurer du titre.

Les têtes d'affiche au rendez-vous


Cette dernière journée a également été l'occasion pour deux têtes d'affiche de l'athlétisme français de briller devant le public d'Albi. Parti fort en finale du 800m, Pierre-Ambroise Bosse n'a pas été en mesure de résister au retour du Kenyan Sammy Kirongo dans la dernière ligne droite mais, en prenant la deuxième place, le sociétaire de l'US Créteil remporte le titre de champion de France. Un titre qui, au saut à la perche, n'a pas échappé à Renaud Lavillenie. Le Clermontois, avec une barre à 5,80m, s'imposer pour la huitième fois devant Axel Chapelle et Baptiste Boirie. Sur le 400m féminin, Floria Gueï n'a rien laissé au hasard. La Lyonnaise s'impose sur le tour de piste en 51''52, reléguant ses rivales à sept dixièmes de seconde alors que Pascal Martinot-Lagarde a dominé la finale du 110m Haies en 13''33 devant Garfield Darien et Simon Krauss. Mahiedine Mekhissi, qui n'a pas connu un début de saison en extérieur exceptionnel, a retrouvé des jambes sur le 3000m steeple qu'il a remporté en 8'33''59 devant Djilali Bedrani et le Marocain Hicham Sigueni, qui a devancé Yoann Kowal. Pour la neuvième fois de sa carrière, Jessica Cérival a dominé le concours du lancer du poids féminin avec un meilleur jet à 16,70m. Des championnats de France qui ont confirmé la montée en puissance des leaders de l'athlétisme tricolore, de bon augure pour Berlin dans un peu plus d'un mois.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU