Championnats de France en salle : Un essai a suffi à Zango, Bosse battu sur 800m

Championnats de France en salle : Un essai a suffi à Zango, Bosse battu sur 800m©Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 20 février 2021 à 21h46

Alors qu'Hugues-Fabrice Zango a remporté le triple saut avec un seul essai, Pierre-Ambroise Bosse a dû s'avouer vaincu sur le 800m. Amandine Brossier et Elina Giallurachis ont brillé lors de la deuxième journée des championnats de France en salle.

Mauvaise surprise pour Pierre-Ambroise Bosse. La deuxième journée des championnats de France en salle, organisés à Miramas, a vu l'ancien champion du monde du 800m être dominé en finale de sa distance fétiche. Alors qu'il avait encore récemment l'ambition de battre le record d'Europe du 600m, le sociétaire du club de Tourcoing s'est incliné au sprint face à Benjamin Robert. Le Toulousain s'impose en 1'46''96, signant par la même occasion la meilleure performance française de l'année et le nouveau record des championnats alors que Gabriel Tual complète le podium. Dans l'épreuve féminine, la Rennaise Lena Kandissounon devance aux millièmes Noelie Yarigo (2'05''56), qui n'a pas été au niveau de sa meilleure performance personnelle de l'année, établie récemment à Torun. Sociétaire du club de Saint-Quentin-en-Yvelines, l'Algérienne Narimane Amara a pris la troisième place. Si Pierre-Ambroise Bosse a manqué le coche, ce n'est pas le cas d'Hugues-Fabrice Zango. Le recordman du monde en salle du triple saut, qui appartient à l'Artois Athlétisme, s'est contenté d'un premier essai à 17,17m pour devancer Melvin Raffin, sacré champion de France avec 17,09m.

Giallurachis bat nettement son record personnel à la perche

Mais une des performances de la journée restera celle d'Elina Giallurachis au saut à la perche. La Marseillaise, dont le record personnel était à 4,32m, est allé chercher le titre de championne de France avec une barre à 4,41m passée au premier essai. Margot Chevrier s'est arrêtée à 4,21m alors que Thiziri Daci n'est pas allée plus haut que 4,11m. Présente sur le concours du lancer de poids, la spécialiste de l'heptathlon Antoinette Nana Djimou (14,53m) se contente du bronze derrière Amanda Ngandy-Ntumba, qui s'impose avec la meilleure performance française de l'année (16,24m) devant Caroline Metayer (15,55m). Favorite du 400m féminine, Amandine Brossier a fait respecter la hiérarchie en 52''74. L'Angevine devance Kalyl Amaro (53''27) et Shana Grebo (53''29). L'épreuve masculine a vu Thomas Jordier confirmer sa forme du moment avec un titre acquis en 46''13. L'Amiénois devance Nicolas Courbière (46''94) et Téo Andant (47''03). En début de programme, Sébastien Micheau a remporté le titre de la hauteur avec une barre à 2,19m au terme d'un combat avec Matthieu Tomassi et Taylor Minos, qui se sont arrêté à 2,16m.

Fall battu sur le 60m

La dernière course de cette deuxième journée a vu Mouhamadou Fall remporter le titre de champion de France du 60m après avoir pris la deuxième place de la finale en 6''64. Pour deux centièmes de seconde, l'athlète de Franconville a été battu par l'Iranien Hassan Taftian, sociétaire du club de Montgeron (6''62), alors qu'Amaury Golitin termine troisième (6''64). Peu avant, à l'occasion de la finale féminine, Cynthia Leduc a profité de l'absence d'Orlann Ombissa-Dzangue pour s'imposer en 7''24 devant Nasrane Bacar (7''41) et Eloise de la Taille (7''42). Le concours du saut en longueur féminine a vu Hilary Kpatcha remporter le titre national avec une marque à 6,54m devant Rougui Sow (6,32m) et Maelly Dalmat (6,30m). Enfin, la finale du poids masculin a été dominée par le Congolais Franck Elemba Owaka (19,58m) alors que le titre revient à Frédéric Dagée (19,39m) devant Antoine Duponchel (18,27m). La dernière journée s'annonce intense avec, notamment, Kevin Mayer qui ambitionne de remporter une médaille sur le 60m haies.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.