Championnats de France en salle : Pas de titre à la perche pour R.Lavillenie, Mayer déçoit sur les haies

Championnats de France en salle : Pas de titre à la perche pour R.Lavillenie, Mayer déçoit sur les haies©Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 21 février 2021 à 18h39

Valentin Lavillenie a succédé à son frère Renaud pour le titre de champion de France en salle de saut à la perche quand Wilhelm Belocian a remporté le 60m haies. Une épreuve sur laquelle Kevin Mayer n'a pas été au rendez-vous.

Renaud Lavillenie n'a pas fait la passe de neuf ! Principal temps fort de la troisième et dernière journée des championnats de France en salle d'athlétisme, organisés à Miramas, le concours du saut à la perche a vu l'ancien recordman du monde céder la couronne qu'il a remporté à chacune de ses participations depuis 2010. Mais le titre de champion de France reste dans la famille puisque c'est Valentin Lavillenie, avec une barre à 5,77m qui l'a remporté devant Ethan Cormont (5,72m). Renaud Lavillenie, qui a tenté le hold-up à 5,82m après deux impasses, prend le bronze avec 5,66m, seule barre qu'il a effacé lors de ce concours. A l'image du Clermontois, Kevin Mayer n'a pas été au rendez-vous. Engagé sur le 60m haies avec l'ambition d'aller chercher une médaille, le recordman du monde du décathlon n'a pas passé les séries... et même pas la première haie. Un échec justifié par un trop plein d'envie. En finale, Wilhelm Belocian s'est imposé en 7''46, nouveau record des championnats, devant Aurel Manga (7''58) et Matteo Ngo (7''72) pour succéder à Pascal Martinot-Lagarde, qui avait préféré faire l'impasse. Absent de l'heptathlon, Kevin Mayer a vu Jérémy Lelièvre s'imposer avec 5 863 points quand Célia Perron a dominé le pentathlon avec un total de 4 434 points.


Diallo et Bedrani n'ont pas manqué le rendez-vous

Auteur de la meilleure performance française de la saison sur le 1 500m, Jérémy Gressier a échoué au pied du podium. Au sprint, Djilali Bedrani s'est imposé en 3'40''27, devançant de trois centièmes de seconde Azzedine Habz quand Baptiste Mischler a terminé à quatre centièmes du vainqueur. Sur la même distance, Claire Palou s'est imposée en 4'12''62, nouveau record de France espoirs, devant Aurore Fleury (4'13''69) et la Marocaine Siham Hilali (4'13''76). Détentrice de la meilleure performance française de la saison avant cette finale, Alice Finot n'a pas pris part à cette finale. Rouguy Diallo, pour sa part, a fait respecter son statut. Détentrice de la meilleure performance française de la saison au triple saut, la sociétaire du club de Nice a conservé son titre de championne de France avec une marque à 13,96m. Jeanine Assani Issouf prend la médaille d'argent (13,73m) devant la Danoise Janne Nielsen (13,32m). Le concours de la hauteur féminine a vu Claire Orcel (1,84m) échouer face à Solène Gicquel, sacrée avec une barre à 1,86m, alors que Laureen Maxwell complète le podium (1,82m). Sur le tour de piste, Estelle Raffai a confirmé ses performances de l'hiver avec le titre de championne de France remporté en 23''63, d'un rien devant devant Brigitte Ntiamoah (23''64) et Wided Atatou (23''66). Sur la même distance, le Malien Fodé Sissoko a dominé la finale en 20''88 alors que le titre national revient à Loïc Prévot (21''37) devant Gautier Dautremer (21''45).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.