Championnats de France en salle : Hay, Finot et Bertrand premiers titrés

Championnats de France en salle : Hay, Finot et Bertrand premiers titrés©FFA, Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 20 février 2021 à 00h27

Hugo Hay et Alice Finot, sur 3 000m, ainsi que Jean-Jacques Bertrand, au saut en longueur, sont devenus vendredi soir les premiers champions de France des championnats de France en salle, qui se déroulent ce week-end à Miramas.

Hugo Hay, Alice Finot et Jean-Jacques Bertrand, premiers à l'honneur des Championnats de France en salle de Miramas. En attendant l'entrée en scène des chefs de file de l'athlétisme français, dès samedi, la première journée, vendredi, a couronné Hugo Hay, Alice Finot, Jean-Jacques Bertrand mais aussi Aloïse Terrec (3 000m) et Aurélien Quinon (5 000m) sur la marche. Dans un stadium uniquement ouvert aux athlètes et aux officiels, Hay, sur 3 000m, a le premier profité de l'absence de l'un des autres grands favoris Jimmy Gressier, qui a finalement décidé de se focaliser sur le 1 500m mais que son club avait oublié de désinscrire de la distance, pour décrocher son tout premier titre national en salle à seulement 24 ans. Le demi-fondeur licencié à Sèvre a porté son attaque à moins d'un kilomètre de l'arrivée et s'impose en 7'52"42 devant Yann Schrub (7'55"13). Autre athlète titrée lors de cette journée inaugurale, Alice Finot, également sur 3 000m, a récidivé en montant à 30 ans sur la plus haute marche du podium, comme elle l'avait déjà fait à Albi l'été dernier, mais en plein air cette fois et sur 3 000 steeple.


Le grand retour de Kafétien Gomis !



La cinquième meilleure performeuse française de tous les temps, qui s'entraine en Espagne, l'emporte avec un chrono de 9'12"33 qui lui permet de réaliser les minima pour les Championnats d'Europe qui se dérouleront à Torun (Pologne) du 5 au 7 mars prochain. Deuxième titre de champion de France également pour Jean-Jacques Bertrand, déjà sacré en 2019 sur ce même tartan de Miramas et qui a remis ça vendredi en étant de nouveau titré sur le saut en longueur. Un bond à 7,83 m (à son cinquième essai) a suffi au sociétaire du club de Nantes, qui n'a pas signé les minima pour Torun pour autant, pour remporter ce concours auquel participait le revenant de ces Championnats de France Kafétien Gomis (40 ans). Onze fois de champion de France, le vétéran effectuait son grand retour à la compétition. Il a dû se contenter d'un saut à 7,52m. Insuffisant pour grimper sur le podium.

Crédit photo : Fédération française d'athlétisme

Vos réactions doivent respecter nos CGU.