Championnats d'Europe - Mahiedine Mekhissi-Benabbad : " Une de mes courses les plus dures "

Championnats d'Europe - Mahiedine Mekhissi-Benabbad : " Une de mes courses les plus dures "©Media365
A lire aussi

Benjamin Tichit, publié le jeudi 09 août 2018 à 22h37

Après son cinquième sacre lors d'un Championnat d'Europe, Mahiedine Mekhissi-Benabbad s'est confié sur sa joie et son avenir au micro de France Télévisions.

Mahiedine Mekhissi-Benabbad a décroché ce jeudi son cinquième titre européen, son quatrième sur 3000m steeple (il en compterait même cinq s'il n'avait pas été disqualifié en 2014 pour avoir enlevé son maillot avant l'arrivée, ndlr). Huit ans après sa première médaille d'or européenne, le natif de Reims confirme sa domination sur le 3000m steeple européen sur les dix dernières années au terme d'une course compliquée, mais maîtrisée. « Tous les titres ont la même saveur. Sincèrement, aujourd'hui, c'était difficile. Tenir pendant dix ans ce n'est pas facile, donc je voulais absolument défendre mon titre et aller chercher un cinquième titre consécutif. J'avais beaucoup de pression, beaucoup de stress. Sincèrement, aujourd'hui, je crois que c'est une des courses les plus dures que j'ai réalisé en terme d'émotions, parce que ça n'a pas été simple toute la saison », a confié le Français au micro de France Télévisions.

« Je suis en pleine réflexion sur mon avenir »


Du haut de ses 33 ans et avec cinq titres européens, Mahiedine Mekhissi-Benabbad se pose maintenant la question de la suite de sa carrière. « Sincèrement, aller chercher ce titre comme ça pour l'équipe de France, pour ma famille, pour mon entourage, je suis super fier. Cinq fois champion d'Europe en cinq participations, c'est exceptionnel, c'est historique. Pour l'instant, je ne me rends pas compte, mais là je suis en train de me dire que peut-être que j'arrêterai bientôt. Pour l'instant la motivation est là, ce n'est pas facile tous les jours donc aujourd'hui je vais savourer. Je vais profiter et maintenant je vais voir par rapport à la suite. Il faut savoir s'arrêter parfois. Donc, je ne vais pas dire que je vais m'arrêter, mais je suis en pleine réflexion », confesse le médaillé de bronze aux Jeux Olympiques de Rio. A plus court terme, le Français a rendez-vous ce samedi avec le 5000m. « Mon objectif, c'était de défendre mon titre sur 3000m steeple. Après le 5000m, c'est que du bonus ! Je n'ai pas envie de me mettre une pression inutile, ça va être ma première participation sur 5000m. Je n'ai pas une grande expérience sur cette distance et pour l'instant, je ne pense pas au 5000m. J'ai envie de savourer ma victoire et demain est un autre jour », explique-t-il. Libéré de son stress lié au 3000m steeple, Mekhissi-Benabbad va pouvoir se concentrer sur cette distance pour peut-être créer une surprise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.