Championnats d'Europe (H) - Lavillenie : " Maintenant, Duplantis est l'homme à battre "

Championnats d'Europe (H) - Lavillenie : " Maintenant, Duplantis est l'homme à battre "©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le lundi 13 août 2018 à 10h00

Ce dimanche, après sa médaille de bronze glanée en finale du saut à la perche aux championnats d'Europe d'athlétisme de Berlin, le Français Renaud Lavillenie a livré son ressenti, dans des propos relayés par l'AFP.

Le concours du saut à la perche a tenu toutes ses promesses. Ce dimanche, le Suédois Armand Duplantis (18 ans) a été sacré champion d'Europe de la discipline à Berlin, grâce à un saut final à 6,05m, réussi à son premier essai. Le jeune athlète devance le Russe Timur Morgunov (6m), qui concourrait sous bannière neutre, et l'inamovible Renaud Lavillenie (5,95m). Interrogé à la fin de la soirée, le recordman du monde de la spécialité en salle (6,16m) n'était pas forcément déçu de cette médaille de bronze, dans des propos rapportés par l'AFP : « C'est un sentiment particulier, parce que « Mondo » (le surnom d'Armand Duplantis), c'est un gamin. Il entre à peine à l'université et je le considère comme mon frère. On a passé un put... de moment avec lui, et on est pareil. Je ne vais pas dire que je m'en fous qu'il m'ait battu, mais presque. Maintenant c'est l'homme à battre. » De son côté, Armand Duplantis était sur son petit nuage et a eu bien du mal à en redescendre : « Je ne sais pas s'il y a des mots pour décrire ce que je ressens. Je suis au sommet du monde, c'est de la science-fiction. Tout ce que je voulais, c'était me retrouver sur le podium avec Renaud. Je vais prendre la photo du podium pour la lui faire signer. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.