Championnats d'Europe (équipes) : La France sauve la troisième place pour 0,5 point

Championnats d'Europe (équipes) : La France sauve la troisième place pour 0,5 point©Media365

Marie Mahé, publié le dimanche 11 août 2019 à 19h49

Ce dimanche, à l'issue de la troisième et dernière journée des championnats d'Europe d'athlétisme par équipes à Bydgoszcz en Pologne, la France a réussi à assurer la troisième place finale, en terminant avec seulement 0,5 point d'avance sur l'Italie.

On a frôlé la catastrophe à Bydgoszcz en Pologne, ce dimanche. Jusqu'à la toute dernière épreuve de ces championnats d'Europe d'athlétisme par équipes, au stade Zdzislaw-Krzyszkowiak, la France n'était pas assurée de pouvoir monter sur le podium, comme en 2015 en Russie et en 2017 à Lille, alors que cette année, la Pologne s'est imposée à domicile avec 345 points, devant l'Allemagne (317,5 pts). Finalement, c'est le 4x400 mètres masculin qui a donc fait la différence. A la lutte avec l'Italie pour compléter le podium, les Bleus se sont battus jusqu'au bout. Si l'Italie terminait devant, le deal était de terminer juste derrière et qu'aucune équipe, dans cette finale et dans la B, ne s'intercale entre les deux nations.


Lavillenie a dû faire avec le vent

Alors que les Bleus allaient s'imposer, l'Italie a finalement coupé sur la ligne pour souffler la victoire aux Tricolores. Mais ces derniers se consolent donc avec la troisième place finale après 40 épreuves disputées, avec une avance de 0,5 point sur les Transalpins (316,5 contre 316). La France a été moins brillante que la veille, bien qu'elle soit restée placée la plupart du temps. Perturbé par le vent, son leader Renaud Lavillenie, recordman du monde, a dû se contenter de la troisième place au concours du saut à la perche, avec un saut mesuré à 5,71m. En zone mixte, dans des propos rapportés par l'AFP, le Français a livré son ressenti : « Le vent, c'était la merde, il était très instable, entre rafales et quasi rien. Je suis satisfait d'avoir été capable de rapporter 10 points, je me voyais vraiment en difficulté à un moment donné. »

Tavernier ramène la seule victoire française du jour



Troisième du concours du saut en longueur féminin avec 6,72m, la Française Eloyse Lesueur-Aymonin repart avec, dans la poche, les minima pour Doha et les championnats du monde. Alexandra Tavernier a répondu présent au marteau, en remportant le concours avec un jet à 72,81m. La seule victoire française de la journée puisque dans le 110m haies, Pascal Martinot-Lagarde, 2eme en 13''46, s'est incliné face à l'Espagnol Daniel Ortega. A l'issue de ce week-end, cinq pays descendent en deuxième division : Suisse, Finlande, Grèce, Suède et République tchèque, tandis que seul le Portugal fait le chemin inverse. La prochaine édition se disputera donc à huit pays et non à douze.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.