Championnats d'Europe : Bosse est tombé sur plus fort, les relayeuses en argent

Championnats d'Europe : Bosse est tombé sur plus fort, les relayeuses en argent©Media365

Raphaël Brosse, publié le samedi 11 août 2018 à 22h00

Champion du monde en titre, Pierre-Ambroise Bosse est parvenu à s'emparer de la médaille de bronze en finale du 800m, tout comme Morhad Amdouni sur 5 000m. Le relais féminin du 4x400m a, de son côté, pris la deuxième place.

En 2017, son remarquable coup de force avait bluffé le public du stade olympique de Londres. Champion du monde en titre, Pierre-Ambroise Bosse se présentait en finale du 800m comme un prétendant légitime au sacre européen. « PAB » a cependant été piégé par son rival le plus dangereux, à savoir Adam Kszczot. Le train relativement lent de la course a été bénéfique au Polonais, qui a fait parler sa pointe de vitesse pour partir de loin et surprendre le Français. Dans le dur en fin de course, Bosse a également été devancé par Andreas Kramer et n'a conservé la troisième place que pour deux petits centièmes.


Mekhissi absent du 5 000m, Amdouni en bronze


Il n'y aura pas de doublé pour Mahiedine Mekhissi. Titré sur 3 000m steeple jeudi, le Rémois avait initialement prévu de participer à une autre course lors de ces championnats d'Europe, en l'occurrence le 5 000m, dont la finale se tient ce samedi soir. Mais le triple médaillé olympique a renoncé à ce deuxième objectif. « Cela a été dur pour lui car il ne veut pas décevoir, mais nerveusement, il ne se sent pas prêt pour aller au combat, » a avoué à L'Equipe une source proche de la FFA. Champion d'Europe sur 10 000m, Morhad Amdouni a de son côté joué sa carte à fond et a arraché une belle médaille de bronze, derrière les intouchables Norvégiens Jakob et Henrik Ingebrigtsen. Florian Carvalho a terminé au treizième rang.


Gueï bredouille en individuel mais argentée en relais


D'emblée, la situation semblait compliquée. Moins bon chrono des huit athlètes qualifiées, Floria Gueï a hérité du couloir 1 à l'occasion de la finale du 400m. Un handicap non négligeable à ce niveau. La Lyonnaise a tenté le tout pour le tout, prenant un très bon départ. Mais cela n'a pas suffi et, au moment d'aborder la dernière ligne droite, la championne d'Europe en salle 2017 était loin de pouvoir se mêler à la lutte pour la couronne continentale. Une couronne qui se retrouve désormais sur la tête de Justyna Swiety-Ersetic. la Polonaise a coiffé Maria Belibasaki sur le poteau. Lisanne De Witte a s'est parée de bronze, Gueï a dû se contenter de la septième place. Moins de deux heures après cette finale, la Nantaise est revenue sur la piste de l'Olympiastadion en compagnie de ses coéquipières du 4x400m (Elea Mariama Diarra, Déborah Sananès et Agnès Raharolahy). Un relais tricolore aux avant-postes tout au long de la course et qui a fini en deuxième position, juste derrière la Pologne. Pas de médaille en revanche pour le relais masculin, qui termine au pied du podium (4eme).


L'Allemagne fait main basse sur les sauts


Les athlètes allemands ont enchanté le public berlinois ce samedi soir. Mateusz Przybylko a remporté le concours du saut en hauteur masculin, sa compatriote Malaika Mihambo l'a imité sur la longueur féminine. Très performantes au lancer du disque, les locales Nadine Müller (2eme), Shanice Craft (3eme) et Claudine Vita (4eme) n'ont cependant pas réussi à renverser Sandra Petkovic, la reine incontestée de la discipline. Il convient enfin de noter que le 200m féminin a été remporté par la Britannique Dina Asher-Smith, qui a dominé les Néerlandaises Dafne Schippers et Jamile Samuel.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU