Championnat d'Europe : Abele profite de l'absence de Mayer, Lamote seule éclaircie des Bleus

Championnat d'Europe : Abele profite de l'absence de Mayer, Lamote seule éclaircie des Bleus©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le mercredi 08 août 2018 à 22h08

En l'absence de Kevin Meyer, Arthur Abele en a profité pour ravir le titre de champion d'Europe du décathlon, chez lui à Berlin. Du côté des Français, Rénelle Lamote s'est hissée en finale sur le 800m, alors que Dutamby (forfait) et Zeze n'ont pas réussi à atteindre la finale du 200m.

Abele n'en demandait surement pas tant. En effet, en l'absence du Britannique Ashton Eaton désormais retraité, de Kevin Mayer qui domine la discipline depuis 2017, voire du Belge Thomas Van der Plaetsen, le champion d'Europe en titre jusque-là, le trône était libre à Berlin. Face à une telle situation, l'Allemand Arthur Abele n'a pas hésité pour prendre le pouvoir sur ses terres, le premier titre pour sa nation dans ces Championnat d'Europe 2018. Avec 8 431 points, le "roi Arthur'' décroche le plus beau succès de sa carrière en devançant le Russe, sous bannière neutre, Ilya Shkurenyov (8 321) et le Biélorusse Vitali Zhuk (8 290). Grâce notamment à ses performances sur le 110m haies et le javelot, Abele décroche logiquement la première place. Fanny comme Mayer sur la longueur, les Français Ruben Gado, vainqueur ensuite du 400m et 1500m, et Romain Martin finissent aux derniers rangs, respectivement 17eme et 18eme.


Lamote brille, pas les sprinteurs


Un peu plus tôt, Rénelle Lamote avait signé le meilleur chrono des demi-finales du 800m, avec 1'59''44, au terme d'une course maîtrisée de bout en bout. La Française native de Coulommiers est désormais attendue en finale, ce vendredi à 21h20, avec ce temps sous les deux minutes. Si cette dernière a répondu présente, les sprinteurs n'ont, eux, pas pu lui répondre. Pour un "coup de chaleur'' quelques minutes avant sa demi-finale, Stuart Dutamby a déclaré forfait, alors que Mickaële-Méba Zeze n'a pu faire mieux. Avec le 4eme temps de sa demi-finale (20''49), le Français est le premier éliminé. A la longueur, dans un concours remporté en 8,25m par le Grec Miltiadis Tentoglou, les Français Guillaume Victorin (8eme, 7,84m) et Kafétien Gomis (10eme, 7,84m) n'ont pas plus exister. L'Allemand Fabian Heinle et l'Ukrainien Serhiy Nykyforov, tout deux à 8,13m, complétant le podium. Sur le 400m haies, Aurélie Chaboudez s'est arrêtée en demi-finales, malgré un bon départ et son meilleur temps de l'année (56''19).


Le symbole Salpeter, Gudzius et Guba sacrés


La performance de la soirée revient à Lonah Salpeter. L'Israélienne, d'origine kényane, a dominé le 10 000m ce mercredi. A Berlin, Salpeter a brillamment géré sa course et s'est imposée en 31'43''29 et offre par la même occasion le premier titre féminin à sa nation dans l'histoire des Championnats d'Europe. La Néerlandaise Susan Krumins (31'52''55) et la Suédoise Meraf Bahta (32'19''34) suivent sur le podium, alors que la Française Sophie Duarte a dû se contenter d'une 17eme place en 33'56''57. Au disque, la finale a été haletante et c'est finalement le Lituanien Andrius Gudzius qui l'a emporté grâce à un jet à 68,46m sur son dernier essai. Il écœure ainsi le Suédois Daniel Stahl (68,23) qui pensait tenir la victoire, l'Autrichien Lukas Weisshaidinger (65,14) est en bronze. Le Français Lolassonn Djouhan a fini 10eme (61,89). Enfin, Paulina Guba a remporté la finale du poids, elle aussi, sur son dernier essai à 19,33m. Derrière la Polonaise, l'Allemande et favorite Christina Schwanitz (19,19) et la Biélorusse Aliona Dubitskaya (18,81) complètent le podium.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.