Ch.Europe : Lamote en finale avec le meilleur temps des demi-finales

Ch.Europe : Lamote en finale avec le meilleur temps des demi-finales©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 19 août 2022 à 11h50

Impressionnante vendredi matin, Rénelle Lamote, première de sa série, a signé le meilleur temps des demi-finales (2'00"23) et confirme qu'elle sera l'une des principales prétendantes au titre de championne d'Europe du 800m, samedi soir lors de la finale.



Trois fois médaillée d'argent lors des Championnats d'Europe (dont deux fois en plein air), Rénelle Lamote (28 ans) espère enfin décrocher la médaille d'or, à Munich. Surtout après sa grosse déception des Mondiaux d'Eugene, dont elle avait pris la porte dès les demi-finales. La Française, déjà pas aidée par ses nouvelles chaussures, avait appris ensuite qu'elle souffrait de surcroît du Covid-19. Pas de quoi la consoler néanmoins et c'est avec une volonté de tout écraser que Lamotte a débarqué en Bavière. cela s'est encore constaté vendredi lors des demi-finales, qui ont vu la quintuple championne de France du 800m ne laisser aucune chance à ses concurrentes. Première de sa série mais également meilleur temps des demi-finales confondues, avec un chrono de 2'00"23, la pensionnaire du Racing a fait très forte impression à la veille d'une finale dont elle sera assurément l'une des grandes favorites.

Lamotte : "L'objectif, c'est la médaille d'or"

Sa superbe performance de vendredi pour se hisser sur la dernière marche en atteste. Lamotte avait l'intention de prendre les choses en main, elle a su le faire avec beaucoup d'autorité. De quoi avoir le sentiment du devoir accompli, par la suite au micro de France Télévision, pour la native de Coulommiers, consciente notamment que le plus dur (et le plus important) reste à faire. "Je me suis dit qu'il fallait y aller, je suis contente, et j'en ai remis un peu pour gagner dans les derniers appuis, car c'était important de gagner aujourd'hui (vendredi)", analysait Lamote, sans cacher qu'elle ne visera qu'un métal en finale. "L'objectif, c'est la médaille d'or, bien sûr. Ce serait nul que je cours pour faire troisième, car ça, c'est un coup à finir cinquième. Non, je vais me battre pour gagner, même si je sais que toutes les filles qui passent en finale sont très fortes. Mais il faut être ambitieux. Le résultat sera ce qu'il sera, mais je vais me battre jusqu'au bout." En espérant que cela lui permette d'enfin monter sur la plus haute marche du podium continental.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.