Ch. d'Europe : Le plongeon gagnant signé de Oliveira sur 110m haies

Ch. d'Europe : Le plongeon gagnant signé de Oliveira sur 110m haies©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le mardi 16 août 2022 à 13h10

Le Portugais João Vitor de Oliveira s'est signalé ce mardi avec un plongeon à l'arrivée de sa série du 110m haies des championnats d'Europe, à Munich. Un geste qui n'a pas été vain puisqu'il lui a permis de se qualifier pour les demi-finales.



Il y a eu le « cassé du renard » signé Ladji Doucouré. Le 110m haies aura désormais le plongeon gagnant ! Ce mardi, à l'occasion des séries du 110m haies des championnats d'Europe, actuellement organisés au Stade Olympique de Munich, João Vitor de Oliveira a surpris ses adversaires mais également le public avec un geste inattendu mais loin d'être inédit. S'inspirant d'un mouvement lancé dans les épreuves universitaires aux Etats-Unis en 2019, le hurdleur portugais n'a pas hésité à plonger vers la ligne d'arrivée dans l'espoir de gratter quelques centièmes de seconde dans la lutte pour une place en demi-finales de l'épreuve. Engagé dans la deuxième des trois séries, qui servent en réalité de tour préliminaire pour les athlètes ayant le temps de qualification le moins élevé et faire un premier écrémage, João Vitor de Oliveira a pris tous les risques et il s'avère qu'il n'a pas eu tort.

La qualification obtenue pour deux millièmes de seconde

Avec la distance parcourue en 13''46, soit un nouveau record personnel et le meilleur temps des séries, le Suisse Finley Gaio s'est montré dominateur devant le Britannique David King (13''63). Mais derrière ce duo, la lutte a été intense pour les deux derniers billets pour les demi-finales. Alors que quatre athlètes étaient sur la même ligne, c'est à ce moment que João Vitor de Oliveira a décidé de plonger vers la ligne. Si le Finlandais Santeri Kuusiniemi a pris la troisième place, ce geste inattendu s'est avéré gagnant pour le Portugais. S'il a été donné dans le même temps que Michael Obasuyi, João Vitor de Oliveira a finalement devancé ce dernier pour deux petits millièmes de seconde et prend la quatrième place. Le Belge pourra avoir des regrets car il n'y a eu seul le Norvégien Vladimir Vukicevic a été repêché au temps en 13''75. Avec 13''90, Michael Obasuyi a été loin du compte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.