Bolt dézingue les sprinteurs jamaïcains

Bolt dézingue les sprinteurs jamaïcains©Media365
A lire aussi

Rédaction : publié le mercredi 10 juillet 2019 à 12h00

Retraité des pistes depuis 2017, Usain Bolt continue d'être attentif à ce qui se passe dans le sprint mondial actuel. Le Jamaïcain n'hésite pas à s'en prendre à ses compatriotes, qu'il qualifie de « jeunes un peu pourris gâtés ».

Usain Bolt a bien tenté de faire une percée dans le monde du football. Malheureusement après quelques semaines d'essai en Australie, le Jamaïcain s'est bien rendu compte qu'il n'était pas vraiment fait pour ce sport. Ayant décidé de tourner la page du ballon rond, Bolt restera avant tout un fan de Manchester United. Mais ne comptez pas sur lui pour reprendre du service en athlétisme, deux ans après avoir raccroché les chaussures à pointes. L'octuple champion olympique profite de sa retraite mais garde un œil assidu sur le circuit mondial et notamment sur la relève jamaïcaine. Autant dire qu'il a la dent dure contre ses successeurs et se montre pessimiste à l'approche des Mondiaux de Doha (28 septembre - 6 octobre). « Ces jeunes sont un peu pourris gâtés, anayse Bolt, mardi, dans un entretien pour Reuters, pointant l'attitude de la relève caribéenne à l'entraînement. Quand j'étais dans les parages, la motivation était là, on travaillait dur, le niveau était élevé, mais maintenant que j'ai arrêté, j'ai l'impression qu'il a chuté. »


S'il ne considère pas son départ à la retraite comme la cause de ce constat, il pointe du doigt l'attitude hautaine de certains de ses compatriotes, à commencer par Yohan Blake, champion du monde en 20111, et Warren Weir, censé être le digne successeur de Bolt sur 200m après sa médaille de bronze aux JO 2012. « Si tu ne t'entraînes pas dur, comment veux-tu être un grand ?, s'emporte-t-il. Je me souviens que quand Warren Weir s'est hissé à son meilleur niveau, il a commencé à prendre des jours de repos en Floride, de manière aléatoire, et avec Jason Young, ils rataient des entraînements. Qui fait ça en plein milieu d'une saison ? »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.