Bleus : L'affaire Samba incite la FFA à agir pour Bascou et Manga

Bleus : L'affaire Samba incite la FFA à agir pour Bascou et Manga©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 24 avril 2018 à 18h26

Alors que les suites des accusations contre Giscard Samba empêchent leur entraîneur d'exercer, la Fédération Française d'athlétisme assure vouloir trouver une solution pour Aurel Manga et Dimitri Bascou.

Dimitri Bascou et Aurel Manga sont dans une situation bien inconfortable. Les deux spécialistes du 110m haies, et candidats annoncés à une médaille aux championnats d'Europe de Berlin en août prochain, ne peuvent plus bénéficier de l'encadrement de leur entraîneur Giscard Samba. Ce dernier, accusé de viol par une de ses anciennes protégées, a été suspendu à titre conservatoire par la Fédération Française d'athlétisme et n'est plus autorisé à fréquenter les installations de l'US Créteil par décision de la mairie de la ville. Face à ces difficultés, et pour s'assurer que les deux hurleurs puissent bénéficier d'une structure d'entraînement de qualité pour préparer au mieux les échéances à venir, André Giraud, président de la FFA, veut faire le maximum pour les aider.Giraud : « Cette fois-ci, c'est moi qui fais la démarche »Le patron de l'athlétisme français s'est exprimé auprès de l'AFP au sujet de cette affaire suite au refus de Dimitri Bascou de participer au 110m haies d'un meeting organisé sur l'Ile de la Réunion, où Aurel Manga et lui s'entraînent à part avec Giscard Samba, considérant que l'absence de son entraîneur à ses côtés était un problème. « Cette fois-ci, c'est moi qui fais la démarche, car ils n'ont pas répondu au directeur technique national et au directeur de l'équipe de France. Mon discours, ce n'est pas de dire votre entraîneur est coupable ou n'est pas coupable, assure André Giraud dans cet entretien. Il a une interdiction d'entraîner qui a été prise par le préfet, et le maire de Créteil lui a interdit l'accès au stade. On a deux athlètes médaillables aux championnats d'Europe et l'affaire ne sera pas traitée judiciairement avant cette échéance. » Reste à voir si cette main tendue au plus haut niveau de la Fédération Française d'athlétisme saura être acceptée par les deux hurleurs.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.