Athlétisme : Vers une affaire Clémence Calvin ?

Athlétisme : Vers une affaire Clémence Calvin ?©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 05 avril 2019 à 08h58

Alors qu'elle aurait volontairement échappé à un contrôle inopiné lors d'un stage de préparation au Maroc, Clémence Calvin est au cœur d'un imbroglio qui pourrait lui valoir une longue suspension.

Vice-championne d'Europe du marathon, Clémence Calvin sera-t-elle au départ de celui organisé à Paris le dimanche 14 avril prochain ? Il faut dire que cette dernière est au cœur d'un début de polémique en raison d'un possible contrôle antidopage inopiné qu'elle aurait refusé, selon une information dévoilée ce jeudi par le quotidien Le Monde. Clémence Calvin serait, en effet, une cible de l'Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD) depuis plusieurs mois et cette dernière a dépêché au Maroc, lieu où l'athlète effectue actuellement un stage d'entraînement en vue du Marathon de Paris, une équipe de deux préleveurs supervisée par Damien Ressiot, directeur des contrôles à l'AFLD.

Calvin aurait fui le contrôle, son mari dément

Selon plusieurs sources citées par le quotidien Le Monde, Clémence Calvin aurait été abordée par les contrôleurs de l'AFLD pour lui demander d'obtempérer mais cette dernière aurait refusé et n'aurait pas hésité à prendre la fuite. Un geste qui, selon les dispositions du Code Mondial Antidopage, peut lui valoir une suspension de quatre ans, qui peut être réduite à deux ans si Clémence Calvin décide de coopérer avec les enquêteurs. Son compagnon, et entraîneur, Samir Dahmani a expliqué que cette dernière n'a, en aucun cas, refusé de se soumettre à un contrôle. « Elle est en préparation au Maroc mais elle n'a eu aucun problème, ne s'est soustraite à aucun contrôle. Sa localisation est à jour à l'AFLD, et l'Agence sait où elle est, assure ce dernier. De ce côté-là, il n'y a pas de souci. Je veux l'éloigner de tout ça. C'est moi qui parle en son nom mais je peux vous garantir qu'il n'y a rien du tout. » Or, selon le quotidien L'Equipe, l'équipe missionnée par l'AFLD a bien contacté Clémence Calvin pour mettre en place un contrôle.

Le cas Calvin dans les mains de l'AFLD

Une affaire qui résonne de manière assez particulière car, récemment, Clémence Calvin a refusé de se soumettre à un contrôle antidopage afin de valider le record de France du 5km établi lors du semi-marathon de Paris. Les rues de la Capitale, Clémence Calvin pourrait ne pas les fouler le dimanche 14 avril prochain car, en vertu des règlements de l'AFLD, sa présidente Dominique Laurent peut décider de lui imposer une suspension à titre conservatoire afin de lever le voile sur toute cette affaire et, donc la priver de Marathon de Paris. « Elle est toujours engagée, assure à ce sujet René Auguin, l'agent de Clémence Calvin dans des propos relayés par le quotidien L'Equipe. Elle est assez grande, à trente ans, pour prendre ses décisions toute seule. » Reste à voir si elle ne sera pas rattrapée par cette affaire qui mettrait alors sa carrière en doute, elle qui a déjà réussi sa transition vers le marathon.

La Fédération réagit et se tient à la disposition de l'AFLD

Un peu plus tard ce vendredi, la Fédération française d'athlétisme a publié un communiqué à propos de la polémique autour de Clémence Calvin. Si la FFA a d'abord regretté la naissance de cette histoire et les différentes fuites, elle a ensuite confirmé son engagement contre le dopage et sa mise à disposition de l'AFLD : « Conformément au principe du secret de l'instruction, la FFA ne dispose d'aucune information sur une éventuelle infraction aux règles antidopage commise par Madame Clémence Calvin et sur la possible ouverture d'une procédure disciplinaire à son encontre. La FFA tient à réaffirmer son engagement total dans la lutte contre le dopage et se tient à l'entière disposition des services de l'AFLD. La FFA rappelle enfin que l'éthique et le respect font partie des valeurs prônées depuis toujours par la Fédération. La FFA est de fait pleinement investie dans les luttes contre le dopage, la discrimination, les inégalités et toute autre forme de comportement déviant. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.