Athlétisme : Le Paris Racing accueille Mahiedine Mekhissi

Athlétisme : Le Paris Racing accueille Mahiedine Mekhissi©Media365

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le samedi 06 février 2021 à 20h20

Sans club depuis la fin du Adidas Runners Paris, Mahiedine Mekhissi a officiellement rejoint les rangs du Paris Racing (ex-Racing Multi Athlon), qui comptait déjà dans ses rangs Rénelle Lamote.

Mahiedine Mekhissi change de club mais ne quitte pas Paris. Après avoir débuté au VGA Compiègne puis avoir rejoint l'EFS Reims Athlétisme, le recordman d'Europe du 3000m steeple avait rejoint en 2018 l'Adidas Runners Paris, dont son équipementier personnel était le principal bailleur de fonds. Mais, avec le retrait de la marque allemande, le club a dû se résoudre à la dissolution. Libre de tout engagement, Mahiedine Mekhissi avait l'embarras du choix pour trouver une nouvelle structure d'entraînement. Assurant qu'il voulait « trouver un club sur Paris, le natif de Reims s'est engagé en faveur du Paris Racing, encore récemment appelé Racing Multi Athlon. « Le feeling est bien passé avec le directeur sportif, a confié le quintuple champion d'Europe dans des propos recueillis par le quotidien L'Equipe. J'ai adhéré à leur projet car ils veulent faire grandir le club et c'est un club exclusivement de demi-fond, ça me parle tout de suite. »


Le Paris Racing veut aider

En plus d'un changement d'identité, le Paris Racing va évidemment gagner en notoriété avec l'arrivée d'un athlète de la trempe de Mahiedine Mekhissi, triple médaille olympique. Mais ce n'est pas l'objectif principal selon son directeur sportif Jean-Marc Bartoli. « Notre ADN c'est la détection puis la formation. On a monté les marches les unes après les autres, assure ce dernier dans une déclarations recueillie par le quotidien L'Equipe. L'arrivée de Mahiedine nous fait passer un cap sur la notoriété. Mais c'est surtout son projet en tant qu'athlète qui est exceptionnel. » Pour Jean-Marc Bartoli, l'idée est clairement d'aider le Rémois à continuer de progresser afin de défier les Kenyans au plus haut niveau, avec les Jeux Olympiques de Tokyo et les championnats du monde d'Eugene en 2022 comme objectifs pour l'athlète de 35 ans... qui compte aller jusqu'aux Jeux de Paris en 2024.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.