Athlétisme : Le marathon, un possible objectif pour Sifan Hassan

Athlétisme : Le marathon, un possible objectif pour Sifan Hassan©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 06 septembre 2022 à 18h45

Présente à Zürich pour participer à la finale de la Ligue de Diamant sur 5000m, Sifan Hassan a confié qu'elle songeait à monter sur marathon en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024.



Sifan Hassan est prête à se lancer un nouveau défi. Déjà médaillée à de nombreuses reprises sur le 1500m, le 5000m et le 10000m aux championnats d'Europe mais également aux championnats du monde et double médaillée d'or l'été dernier à Tokyo, la Néerlandaise a confié ses envies à l'occasion de la conférence de presse organisée à la veille de l'ouverture de la finale de la Ligue de Diamant, à Zürich. « Le marathon, je veux en faire, je ne sais pas encore quand. Mais j'y pense tous les jours, a confié celle qui détient encore le record du monde du mile. Les Jeux de Paris en 2024 ? Pourquoi pas ! » Alors qu'elle s'alignera ce mercredi au départ du 5000m, Sifan Hassan sort d'une saison 2022 compliquée, marquée par des relatives contre-performances lors des derniers championnats du monde à Eugene, avec une sixième place sur 5000m puis une quatrième place sur 10000m.

Hassan en pleine « saison d'apprentissage »

La Néerlandaise ne le cache pas, « 2022 est en quelque sorte une année de pause » mais également « une saison d'apprentissage ». « J'ai besoin de grands challenges pour me motiver, ça peut expliquer mon année difficile, a-t-elle ajouté face à la presse ce mardi. Mais avoir perdu sur ces différentes courses m'a redonné de la motivation. » Un de ces défis pourrait donc être la transition entre le demi-fond sur piste et la reine des courses sur route, le marathon, à l'occasion des prochains Jeux Olympiques, organisés en 2024 à Paris. La native d'Adama, en Ethiopie, cherchera donc à marcher dans les pas d'athlètes de renom telles Paula Radcliffe qui après une carrière sur la piste, a su se reconvertir sur le marathon jusqu'à en détenir le record du monde jusqu'en octobre 2019, quand Brigid Kosgei est devenue la première a descendre sous les 2h15' sur les 42,195km.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.