Athlétisme : Le jugement mis en délibéré dans l'affaire Pierre-Ambroise Bosse

Athlétisme : Le jugement mis en délibéré dans l'affaire Pierre-Ambroise Bosse©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le mardi 30 avril 2019 à 21h42

Dans son procès l'opposant à un ancien rugbyman pour une altercation ayant eu lieu en aout dernier, l'athlète français Pierre-Ambroise Bosse pourrait être condamné à payer 500 euros d'amende alors que son agresseur risque six mois de prison avec sursis. La décision a été mise en délibéré au 28 mai.

Les deux protagonistes sont donc mis en cause. Dans la nuit du 26 au 27 aout 2018, l'athlète français Pierre-Ambroise Bosse avait été pris dans une altercation avec un ancien rugbyman le défigurant. Ce mardi à Bordeaux, le procès a eu lieu entre le champion du monde du 800 mètres, accusé de « violences avec usage ou menace d'une arme sans incapacité » et Anthony Etcheverry de « violences par une personne en état d'ivresse manifeste avec incapacité supérieure à huit jours (18). » Si le procureur a requis six mois de prison avec sursis pour l'agresseur, il a également requis 500 euros d'amende pour Bosse suspecté d'avoir provoqué la bagarre.

Bosse : « Même un euro, ce serait trop »

Il y aurait donc deux protagonistes responsables dans cette affaire, un verdict qui affecte beaucoup l'athlète. « Même un euro, ce serait trop » a lâché le champion du monde à L'Equipe alors que son avocate maître Antenni a poursuivi en précisant qu'il n'y avait « qu'une victime et qu'un agresseur. » Elle a d'ailleurs réclamé 700 000 euros de dommages et intérêts. De son côté, Etcheverry a reconnu avoir donné un coup de poing, demandant par la voix de son avocat à la partie adverse de prendre ses responsabilités et de verser 3000 euros de dommages. Le jugement a été mis en délibéré au 28 mai prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.