Athlétisme - Justice : Deux ans de prison pour Diack

Athlétisme - Justice : Deux ans de prison pour Diack©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 16 septembre 2020 à 16h19

L'ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme Lamine Diack, reconnu coupable de corruption, a été condamné à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, et 500 000 euros d'amende.



Lamine Diack passe par la case prison ! Âgé de 87 ans, l'ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme, a écopé d'une peine de quatre ans de prison, dont deux avec sursis, et 500 000 euros d'amende, après avoir été reconnu coupable de corruption par la justice française. Le Sénégalais est toutefois ressorti libre du Palais de Justice de Paris, et ses avocats ont d'ores et déjà annoncé leur intention de faire appel. Lamine Diack a notamment été reconnu coupable de corruption passive pour le versement de pots-de-vin par des athlètes russes et pour le financement de la campagne pour la présidence sénégalaise par la Russie, et de corruption active pour le versement de pots-de-vin à d'autres responsables de la Fédération internationale d'athlétisme.

Cinq ans de prison pour le fils de Lamine Diack 

Mais c'est son fils, Papa Massata Diack (54 ans), qui a refusé de comparaître au procès, qui a écopé de la peine la plus lourde : cinq ans de prison ferme et un million d'euros d'amende, pour avoir notamment protégé, entre 2011 et 2015, des athlètes russes dopés. Au total, les six prévenus de ce procès devront également verser 9,5 millions d'euros de dommages et intérêts à la Fédération internationale d'athlétisme, pour détournement de contrats de sponsoring.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.