Athlétisme - Dopage : Calvin condamnée à quatre ans de suspension

Athlétisme - Dopage : Calvin condamnée à quatre ans de suspension©Media365

Lucas Bertolotto, publié le mercredi 11 décembre 2019 à 21h27

La marathonienne Clémence Calvin, ainsi que son mari, ont été suspendus quatre ans par la commission des sanctions de l'Agence Française de Lutte contre le Dopage ce mercredi.

Elle risquait une lourde suspension. Après s'être soustraite à un contrôle anti-dopage inopiné à Marrakech en mars dernier, l'athlète tricolore Clémence Calvin était dans le viseur de l'Agence Française de Lutte contre le Dopage. La marathonienne avait été suspendue dans un premier temps avant de voir le Conseil d'Etat annuler cette décision puis d'être a nouveau privée provisoirement de compétition officielle en avril. Ce mercredi, la décision définitive est tombée et Clémence Calvin est suspendue pour quatre ans par la commission des sanctions de l'AFLD, tout comme son mari et entraîneur Samir Dahmani, coupable de s'être interposé entre sa femme et les contrôleurs. « Je fais appel devant le Conseil d'Etat, s'est exprimée l'athlète à l'AFP comme le rapporte L'Equipe. J'ai confiance en une vraie justice indépendante. »

Calvin absente des JO de Tokyo ?

A la suite de l'officialisation de cette suspension, la participation de la Française aux Jeux Olympiques de Tokyo est désormais remise en cause. Absente à Doha pour les Mondiaux en septembre et octobre derniers, Calvin ne devrait donc pas se rendre en Asie pour disputer le marathon des JO de 2020. Seulement, l'athlète réfute toujours la version de l'AFLD, comme depuis le début de son accusation, la jugeant « ni objective, ni impartiale. » Elle compte une nouvelle fois sur le Conseil d'Etat pour aller dans son sens comme cela avait été le cas juste avant le marathon de Paris.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.