Athlétisme - Championnats du monde - 800m : Semenya sans forcer

Athlétisme - Championnats du monde - 800m : Semenya sans forcer©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 10 août 2017 à 21h00

Caster Semenya, la double championne olympique et du monde du 800m, s'est tranquillement imposée dans sa série en 2'01''33, ce jeudi à Londres lors des Championnats du monde d'athlétisme, L'immense championne sud-africaine est qualifiée pour les demi-finales.

Médaillée de bronze sur le 1 500m trois jours plus tôt, Caster Semenya (26 ans) ne se pardonnerait pas en revanche de ne pas être sacrée de nouveau sur sa distance de prédilection : le 800m. Immense favorite de l'épreuve, la championne sud-africaine a annoncé la couleur dès les séries en s'imposant très facilement ce jeudi soir à Londres, dans un temps de 2'01''33. Sans forcer, la double championne olympique et du monde a devancé au dernier moment la Cubaine Almanza et la Polonaise Jozwik, elles aussi qualifiées, pour se hisser en demi-finales.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Athlétisme - Championnats du monde - 800m : Semenya sans forcer
  • Rien a redire sur les commentaires qui viennent d'être fait, j'y souscrit à 100%

  • la participation de cet athlète avec les féminines est un scandale pire que celui du dopage . comment peut on accepter qu'une dite femme qui possède de fait de part sa nature un potentiel musculaire de 20% supérieur a celui de la norme féminine puisse participer à une épreuve dans cette catégorie. Une "vraie "femme qui aurait ce taux de tetostérone serait déclarée dopée

  • Oui, c'est scandaleux. je ne comprends pas pourquoi les autres concurrentes ne refusent pas de courir contre eux. S'ils sont androgynes, pourquoi ne pas les mettre chez les hommes. On vole les médailles aux femmes.

  • J'ai regardé les séries du 800 ce soir. Affolant. A chaque fois, un déménageur gagne. ces femmes ont l'ossature d'un homme, la façon de courir d'un homme, la morphologie d'un homme, les traits du visage, la carrure d'un homme. Et cela ne semble déranger personne! On revient aux délires de l'Ex RDA ou de la soupe à la tortue des chinois. un vrai scandale dans un silence assourdissant et coupable.