110m haies : Martinot-Lagarde diffère sa rentrée

110m haies : Martinot-Lagarde diffère sa rentrée©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 04 juin 2019 à 12h03

Alors qu'il avait annoncé qu'il ferait sa rentrée le 6 juin prochain à l'occasion du meeting de Rome, Pascal Martinot-Lagarde a finalement différé sa date de reprise. L'Equipe annonce ce mardi que le champion d'Europe français du 110m haies ne devrait reprendre du service que le 16 juin prochain à Rabat ou le 25 à Montgeron.

Retour différé pour Pascal Martinot-Lagarde. Alors que le champion d'Europe du 110m haies rentré bredouille des Mondiaux de relais de Yokohama (Japon) avait annoncé qu'il renouerait avec la compétition à l'occasion du meeting de Rome, prévu le 6 juin prochain, il faudra finalement patienter quelques semaines de plus pour le revoir à l'oeuvre sur les pistes. Nos confrères de L'Equipe révèlent en effet ce mardi que le hurdler français a préféré retarder sa rentrée par précaution après s'être blessé au dos à l'entraînement puis avoir ressenti une douleur au niveau des adducteurs. « Au retour du Japon, je me suis bloqué le dos en musculation sur ma première barre de squat. Ça m'a cloué quelques jours. Et vendredi dernier, à l'entraînement, j'ai couru en mode sécurité, en ne franchissant pas les haies comme il faudrait, et j'ai dû tirer sur un adducteur », explique « PML », précisant au passage que l'IRM qu'il a passée lundi a révélé une petite déchirure du moyen adducteur.

Martinot-Lagarde pas de retour avant deux semaines 

Une blessure qui va obliger le Francilien à « recevoir une injection de PRP (plasma riche en plaquettes) par le docteur Laurence Bellaïche pour maximiser la cicatrisation ». Sachant que ce procédé ne l'a pas empêcher de monter à plusieurs reprises sur la plus haute marche du podium, notamment lors des Championnats d'Europe en salle de 2015, l'athlète de 27 ans n'est pas inquiet, conscient néanmoins qu'il ne remettra pas les pointes dans les starting-blocks avant deux semaines et manquera donc également le rendez-vous de Montreuil du 11 juin. Il ne devrait donc pas faire sa rentrée avant le 16 juin à Rabat (Maroc) ou le 25 à Montgeron. « Je ferai en fonction des sensations, sans prendre de risques », explique Martinot-Lagarde pour L'Equipe. Mais la forme est là : quand j'ai senti la pointe à l'adducteur, j'ai surtout constaté que j'allais super vite ! » Il faudra attendre plus longtemps que prévu pour en avoir la confirmation en compétition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.